Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)


DOMAINES D'INTERVENTION
Le Bureau de Vigilance (BVCA) intervient dans 3 domaines précis :


1. Incidents antijuifs :


Ils constituent l’immense majorité des actes d’hostilité recensés, soit 86 % des déclarations parvenues à notre Bureau. Cette rubrique comprend principalement les injures et les violences antijuives, mais aussi toutes formes de dégradation, de ségrégation et autres expressions antisémites caractérisées (lettres anonymes, graffitis, etc.).


2. Activisme anti-israélien :


Que l’antisionisme soit devenu la forme moderne de l’antisémitisme, cela ne fait plus aucun doute pour toute personne sensée et de bonne foi. Le scandale interplanétaire de la Conférence de Durban en est, s’il en était encore besoin, la dernière démonstration. En tout cas, la rue parisienne et les manifestations propalestiniennes de banlieue, nous offrent de nombreuses illustrations de ce phénomène de recyclage des pulsions judéophobes.
Nous sommes partis du constat que la plupart des actions de propagande en faveur de la cause palestinienne étaient susceptibles, à court ou moyen terme, de provoquer, de manière directe ou indirecte, un passage à l’acte antijuif. Nous avons établi de longue date une certaine forme de corrélation entre le militantisme des municipalités et conseils généraux engagés dans le soutien à la Palestinienne et le nombre d’actes antisémites relevés dans leurs secteurs.


3. Propagande et Désinformation :


Une part importante de l’activité du Bureau de Vigilance, au sein de chaque CCJ, consiste à dénoncer les messages anti-israéliens les plus virulents ou les plus pernicieux (discours, articles de presse, émissions radio ou TV, prises de positions publiques, etc.), mais aussi de lutter sur le terrain contre les méfaits du militantisme propalestinien (meetings, expositions, motions, actions de solidarité, etc.).
Il s’agit, selon les cas, d’alerter la puissance publique ou les instances politiques responsables, de faire valoir des droits de réponse dans les médias, de saisir le pouvoir judiciaire ou les autorités de tutelle concernées (C.S.A., académies, etc.).





© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007