Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
12/09/2014

Le BNVCA dénonce et condamne les graffitis antijuifs tagués sur la vitrine d'un salon de coiffure de la chaine J.L.David,de Bourgoin Jailleu (Isère)
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Sammy Ghozlan 0609677005 Drancy le12/9/14 Le BNVCA dénonce et condamne les inscriptions antijuives découvertes le 10 septembre 2014 sur la vitrine et la porte d'un salon de coiffure de la chaine JEAN LOUIS DAVID, situé à BOURGOIN JALLIEU (Isère). Le gérant qui déclare avoir déposé plainte a publié sur Face book les images de son magasin souillé par les tags racistes qui rappellent les périodes des pogroms,du temps où tout ce qui pouvait avoir un rapport avec les juifs et le judaisme faisait l'objet de délations et d'agressions. Le seul fait que le nom "David" soit inscrit dur le salon de coiffure a conduit les antisémites à commettre leur méfait haineux. "Salop de juif,sale juif, et des croix gammées https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10204761438346032&set=a.10200787636443468.1073741825.1539701159&type=1&theater** Le BNVCA qui constate une augmentation significative des actes antisémites met en cause la propagande palestiniste et l'incitation à la haine d'Israel qui poussent à l'acte antijuif. Nombreux correspondants considèrent que la présence de partis politiques et personnalités politiques et syndicales, aux manifestations en soutien à " L Etat Islamique de Gaza"ont cautionné, voire encouragé les comportements antijuifs. Le BNVCA craint une recrudescence plus importante encore des agressions antijuives, et particulièrement durant les fêtes solennelles de nouvel an juif et du grand pardon.La sécurisation à outrance des synagogues et écoles juives imposées à la communauté paraissent insuffisantes du moment que les agresseurs s'attaquent aux commerces cashers ou tenus par des juifs. Le BNVCA demande aux autorités de l'Etat qu'elles prennent des dispositions nouvelles et plus sévères à l'encontre des fauteurs de trouble potentiels, comme l'interdiction des sites islamistes,des mosquées salafistes, l'éloignement des candidats au djihad .la déchéance de leur nationalité française, la dissolution des associations qui appellent au djihad,au boycott, à la haine. Le BNVCA réclame moins de liberté pour ceux qui menacent la France et sa communauté juive , afin de maintenir plus de sécurité pour les citoyens.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007