Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
08/07/2014

Le BNVCA salue la décision prise le 1er Juillet 2014 par le Tribunal Administratif de Montreuil qui annule la délibération de l'ancien conseil municipal de Bagnolet qui élevait au rang de citoyen d'honneur le terroriste George Ibrahim Abdallah
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Sammy Ghozlan 0609677005 Drancy le 8 Juillet 2014 Le BNVCA salue la décision prise le 1er Juillet 2014 par le Tribunal administratif de Montreuil qui annule définitivement la délibération du 11 décembre 2013 votée par l'ancien Maire communiste de Bagnolet (93) Everbecke) et son conseil municipal, pour élever le terroriste George Ibrahim Abdallah au rang de citoyen d'honneur de cette ville. Le BNVCA rappelle que le 25 décembre 2013 nous avions alerté le Préfet de la Seine St Denis, Mr Philippe Galli, auquel nous demandions d'user de son autorité et de ses pouvoirs pour faire annuler cette décision inique et dangereuse. Influencée par des organisations de la ville qui qualifiaient résistants des dangereux terroristes, au risque d'encourager les nombreux jeunes français qui s'engagent au djihadisme.à passer à l’acte. Suivant la requête déposée par Maitre Baccouche au nom du BNVCA, et celle du Préfet de Bobigny, le Tribunal Administratif, a conclu que la délibération approuvée par la Ville de Bagnolet ne justifie aucun intérêt local, qu’elle méconnait le principe de neutralité, revêt un caractère politique, fait référence à la cause palestinienne, est, entachée d'erreurs, et reste susceptible de porter atteinte à l'ordre public Le BNVCA se réjouit de cette décision du Tribunal qui devra faire jurisprudence, notamment dans un procès du même genre intenté par le BNVCA et le Préfet du Val d'Oise, contre une motion votée par la commune de Bezons pour élever au rang de citoyen d’honneur, un autre terroriste palestinien Madji Ihrima el Rimawi. Le BNVCA reste vigilant et poursuivra auprès des tribunaux compétents tous ceux qui abusant de leur fonction politique et publique, feraient l'apologie du terrorisme. Le BNVCA demande au nouveau maire de Bagnolet, et au Préfet de Seine Denis de faire procéder à la dissolution de l'association de Bagnolet qui appelait à la libération du terroriste George Ibrahim Abdallah .

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007