Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
09/06/2014

Déclarations racistes et antisémites de JM LE PEN.:Le BNVCA dépose plainte pour Provocation à la haine raciale"et Apologie des crimes contre l'humanité"
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L' ANTISÉMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Sammy Ghozlan 0609677005 Drancy le 8/6/14 C'est avec consternation et colère que le Bureau National de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA) a pris connaissance des déclarations de Jean-Marie Le Pen sur le site officiel du Front National. Celui ci s'en prend violemment à Patrick Bruel, coupable à ses yeux, d'attaques contre le Front. Après avoir cité Bedos, Madonna,Yannick Noah,Le Pen , s'agissant du chanteur Patrick Bruel d'origine juive: suggère «on fera une fournée la prochaine fois». Le BNVCA dénonce ces propos racistes et antisémites dans la droite ligne de ceux que le Président d'Honneur du Front National avait déjà tenus En effet, en 1991, la Cour d'Appel de Versailles l'avait condamné à verser 183 000 euros (1,2 millions de Francs), pour avoir déclaré sur RTL le 13 septembre 1987, à propos de l'existence des chambres à gaz nazies : «… c'est un point de détail...». En 1993, la Cour d'Appel de Paris l'avait condamné à 1524 euros d'amendes pour ses mots injurieux de 1988 concernant le Ministre Michel Durafour : «Durafour crématoire». Le BNVCA a recommandé à son conseil Maitre BENSIMHON de déposer plainte immédiatement auprès du Procureur de la République de Paris pour "Provocation à la haine raciale""Apologie des crimes contre l'humanité"'à l"encontre du dénommé Jean-Marie Le Pen, ainsi qu"à qu'à l'encontre de la Direction du Front National qui édite le site internet de ce Parti , et de tous ceux que l'enquête aura révélés. Le BNVCA constate que la Présidente du FN s'exprimant publiquement à la suite de la déclaration de son père s'est limitée à regretter "qu'une faute politique" ait été commise par son père, sans condamner le contenu raciste et antisémite de cette déclaration. Le BNVCA considère que contrairement à ce que prétendent les instances dirigeantes du FN , il ne s'agit pas d'un dérapage.mais d'une nouvelle déclaration antisémite délibérée qui devrait conduire le FN à exclure Jean Marie Le Pen de ce parti. L'antisémitisme sous toutes ses formes (antisioniste djihadiste,révisionniste,négationniste)inquiète et perturbe sérieusement la communauté juive qui place sa confiance dans les institutions de l'Etat, et attend de la justice qu'elle prononce vite des sanctions sévères , dissuasives et exemplaires contre tous ceux qui portent atteinte à la sécurité et à l'honneur de cette partie intégrante de la communauté nationale.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007