Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
27/05/2014

TWEET ANTIJUIF: LE BNVCA DEPOSE PLAINTE
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISÉMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Sammy Ghozlan 0609677005 Drancy le 27/5/14 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme a été alerté par de nombreux internautes qui ont découvert un tweet posté le 22 mai 2014 à 2h38 par "Noemie" Sur le tweet en question manifestement antijuif on peut lire "Noemie a retweeté/PORTGAS D ESNES@ ENESTASIE G envi d'attraper un pti juif de 9 ans et demi et le torturer comme Ilan Halimi,en gueland d Heil Hitler". Encore une fois la haine du juif sévit sur les réseaux sociaux Considérant qu'il appartient aux responsables de TWEEER d'user du filtre de censure afin que que ce type de propos ne soient pas diffusés le. BNVCA a décidé de déposer plainte contre l 'auteur de ce message ,contre tous ceux qui lui auront servi de vecteur et que l'enquête aura révélés le BNVCA demande que tout soit mis en œuvre pour identifier l'auteur antijuif de ce tweet , l'utilisateur de ce réseau,le détenteur de ce compte, le rédacteur de ce message. Le BNVCA exprime son dégoût et son inquiétude face à ce type d'expression de haine qui se répand impunément. Comment comprendre cette société dans laquelle des individus se délectent de la mort de juifs . Comment comprendre que les assassinats antisémites de Sebastien Selam, 'Ilan Halimi,des enfants Monsonego et Sandler à Toulouse, loin de provoquer une réprobation, ne révulsion, , remplissent de joie ces antijuifs de plus en plus nombreux qui rêvent de ressembler aux criminels. Les dernier attentats de Toulouse, Bruxelles , les agressions de jeunes juifs à Créteil, les repérages d'une école juive juive filmée par des inconnus accentuent la psychose vécue par plusieurs membres de la communauté juive, par plusieurs parents qui réclament l'intervention du BNVCA auprès des autorités pour obtenir plus de protection pour des établissements que fréquentent leurs enfants. Le BNVCA considère que la situation ne peut plus durer. Il appartient aux autorités de prendre d'initiative toutes les mesures préventives.: Interdiction systématique des sites antisémites et qui incitent à la haine d’Israël, Jugements plus rapides,sanctions plus sévères des auteurs d'agressions, et appels au boycott.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007