Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
05/05/2014

"on n'est pas couhe" En reponse au scandale provoque par Aymeric Caron qui tentait de justifier les meurtres antijuifs,le BNVCA demande au PDG de France Television de limoger ce chroniqeur et programmer sur France 2 ``le film 24 jours` d` Alexandre A
Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 06 63 88 30 29 Le Président Sammy GHOZLAN 06 68 56 30 29 Drancy le 4/5/14 Le BNVCA maintient et confirme sa condamnation déjà exprimée, des propos insoutenables et pervers tenus par Aymeric Caron au cours de l`enregistrement de l`émission ON N’EST PAS COUCHE sur France 2 le 26/4/14, à propos de la sortie du Film ``24 jours`` d`Alexandre Arcady qui relate le calvaire subi par Ilan Halimi en 2006 parce que juif . Ce prétendu journaliste tentait d`excuser, voire de justifier les meurtres antijuifs d`Ilan Halimi en 2006 et des enfants de l`école juive de Toulouse, Gabriel, 3 ans, et Aryeh, 6 ans leur père Jonathan Sandler 30 ans, et Myriam Monsonégo 8 ans, au prétexte fallacieux, ``qu`Israël tue des enfants palestiniens``. Ce qui confirme la thèse du BNVCA selon laquelle la propagande palestinienne est la source principale de l`antisémitisme qui avance avec le masque de l`antisionisme. Toutes ces victimes françaises de la barbarie antijuive et de la propagande palestinienne dont CARON et Dieudonné les relais complaisants, sont inhumées au cimetière Guivat Shaoul à Jérusalem où le président du BNVCA actuellement en Israël s`est rendu ce 4 mai pour se recueillir sur les tombes d`Ilan Halimi, et des enfants Sandler a l`occasion de la journée du souvenir Yom Hazikarone qui précède la fête de l`Indépendance de l`Etat juif d`Israël. Quand on assiste à cette profanation morale publique de la mémoire des victimes juives du nouvel antisémitisme, commise par des individus sans scrupule, ni respect, confondant l`injure, la haine, le mensonge, avec la liberté d`expression, le BNVCA comprend mieux la décision des familles d`avoir choisi la terre d`Israël pour enterrer leurs défunts. Le BNVCA reste persuadé que leur dernière demeure aurait été profanée voire vandalisée par ceux auxquels CARON trouve des excuses, et qu`il encourage palestinistes et autres djihadistes au meurtre de juifs. Mr Sammy Ghozlan qui a vu par 2 fois, en avant-première le film ``24 jours`` réalisé par Alexandre Arcady, confirme qu`il s`agit d`un document de vérité historique, qui décrit le drame vécu par un enfant juif, parce juif, autant que par une famille juive parce que juive, et par toute la communauté juive. Caron comme Dieudonné et leurs clones idéologiques ouvrent honteusement les cicatrices de blessures qui ne refermeront jamais. Le BNVCA soutient la revendication de Mme Ruth Halimi et saisit la présidence de France Télévisions. Le BNVCA demande au PDG Remy Pfimlin de programmer sans délai ce film sur France 2, chaine sur laquelle le scandale CARON s`est produit. De nombreux correspondants interviennent pour réclamer le limogeage de Caron des chaines et radios publiques.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007