Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
23/12/2013

Le BNVCA demande au Procureur de la République de Pontoise de faire appel de la décision du Tribunal qui a relaxé le 20/12/13 les élus prévenus d'appel à boycott
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L 'ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0668563029 Le Président Sammy GHOZLAN Drancy le 22/12/13 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme prend acte ,non sans beaucoup de déception , d'interrogations, et d'inquiétude, de la décision du tribunal de Pontoise qui innocente les prévenus d'Appel au Boycott dans son délibéré du vendredi 20 décembre ,considérant que leur action participe de la liberté d'expression, ne tenant pas compte du fait que l'appel à boycott est un délit prévu et réprimé par nos lois . Les prévenus qui étaient ou sont encore des élus politiques du département Laurent Alcini (PCF- Front de Gauche) Sylvette Amestoy (EELV) Alima Boumedienne Thiery (FASE) Sylvain De Smet (EELV) Nicolas Shahshahani (Europalestine) Omar Slaouti ( ex NPAl), n'ont pas hésité immédiatement à user de cette impunité pour encourager la population à commettre le délit d'appels à boycott. Nous considérons que le rôle d'élus de la République consiste d'abord à respecter les lois et non de les enfreindre ou inciter les citoyens à les transgresser. Le BNVCA considère que l'appel à boycott ,et les campagnes BDS rejetées catégoriquement par l'autorité palestinienne et son président Mahmoud Abbas,participent de cette propagande palestinienne, source de l'antisémitisme contemporain ,incitant à la haine d'Israel et poussant à l'acte antijuif comme celui commis par Mohamed Mérah qui a assassiné les enfants juifs de Toulouse ,au prétexte de "VENGER LES ENFANTS PALESTINIENS" .Comme l'ont déclaré le Président de la République, le Ministre de l'Intérieur et le Président de l'Assemblée nationale que "l'antisémitisme avance sous le masque de l'antisionisme" Le BNVCA rappelle que c'est dans ce département du Val d'Oise que cette haine d'Israel a conduit des djihadistes à commettre un attentat contre une épcerie Cachere de Sarcelles, et projetant d'autres attentats contre les personnes et les biens de la communauté juive de France. Le BNVCA tient à souligner que si dans la première affaire jugée à Pontoise les prévenus relaxés une première fois étaient poursuivis pour avoir fait irruption dans un Carrefour de Montigny Les Cormeilles et appelé au boycott des produits en provenance d'israel, dans le 2eme dossier jugé le 2012/13, le BNVCA les poursuivait pour avoir mis en scène une parodie de justice au cours de laquelle c'étaient aussi les magistrats qui étaient caricaturés et critiqués, sous fond d'appel à boycott. Comme cela s'est déjà produit dans d'autres cas,devant d'autres juridictions de l'hexagone, le BNVCA demande au Procureur de la République de Pontoise de faire appel de cette décision .

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007