Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
13/09/2013

Le BNVCA maintient sa pression sur les commandos qui appellent illegalement au boycott d'Israel,malgré les apparentes mansuétudes de certains magistrats à l' égard de ces délinquants agents de cette propagande palestinienne
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L' ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0668563029 Le Président Sammy Ghozlan Drancy le 13/9/13 ----- LES BOYCOTTEURS D’ISRAËL AU TRIBUNAL Le BNVCA avait déposé plainte en 2010 contre les membres d'un commando qui le 26/6/10 dans le magasin Carrefour de Montigny Les Cormeilles,appelle illégalement au boycott des produits en provenance d'Israel; l'enquête a identifié 7 individus,Ces sept prévenus, élus ou responsables politiques ou associatifs ALIMA BOUMEDIENE-THIERY, SERGE GROSWAK, NICOLAS SHAHSHAHANI, OMAR SLAOUTI, SYLVETTE AMESTOY,SYLVAIN DESMET ont été déférés le 12 septembre 2013 à l’audience du du Tribunal correctionnel de Pontoise pour les faits reprochés.et de surcoît s'être livrés à un simulacre de procès, ridiculisant la Magistrature ;caricaturant les débats.Le délibéré est fixé au 20 décembre 2013. Suite à l'audience ,le BNVCA exprime étonnement et déception car le Procureur de la République pourtant à l’origine des poursuites a cru devoir « s’en remettre au Tribunal » en d’autre termes n’a pas requis comme c’est son devoir."notamment à l'encontre de personnalités délinquantes, des élus de la République, des syndicalistes, dont le rôle est de faire appliquer les lois qu’ils ont votés ou fait voter. Il n’en fallait pas plus pour qu’EURO PALESTINE B D S crie victoire sur les marches du Tribunal ou cette association pleine de rancœur, qui avait assemblé ses militants avec sonos et rafraichissements, revêtus de polos bariolés avec des mentions anti israéliennes. La salle d’audience était comble de ses personnes appelées par l’association passée maitre en organisation de ces manifestations haineuses. Lors de l'audience,comme à son habitude l’association EURO PALESTINE a choisi la voie de l’invective et de l’attaque personnelle à l’encontre du Président du BNVCA et de son représentant pour masquer ses défaillances, et surtout pour n’avoir pas su répondre aux questions de l’avocat du BNVCA Maitre Baccouche,sur l'acharnement à l’encontre du seul Israël, et oubliant les discriminations,et autres massacres perpétrés quotidiennement par les Etats totalitaires.Elle n’a pas pu donner la définition de l’apartheid, mot dont elle fait ses délices,Elle n’a pas su répondre à l’affirmation de l’avocat du BNVCA qui dénonçait la concomitance de l’augmentation des agressions antijuives avec les manifestions de boycott. Elle préfère l’amalgame se plaisant à des insinuations qui ne trompent qu’elle-même. Le BNVCA continuera à demander aux Autorités de l’Etat et à l’Institution judiciaire de faire respecter la loi de la République, seule garante de la sécurité des personnes et du maintien apaisé du lien social.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007