Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
12/07/2013

le BNVCA et le CCJ 93 lCondamnent les journaux en ligne AGORA VOX ET ATLANTICO qui diffusent sans preuve ni vérification,une fausse rumeur selon laquelle des élèves juifs auraient refusé d'être surveillés par des femmes,lors du Brevet des Colleges
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L' ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 06 68 56 30 29 Conseil des Communautés Juives de Seine Saint Denis 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy Le Président Sammy GHOZLAN Drancy le 12/7/13 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme et le Conseil des Communautés Juives de Seine Saint Denis sont profondément scandalisés par l'article de journaux en ligne AGORA VOX du 2/7/1 et ATLANTICO du 9 juillet 2013 qui rapportent , sans preuve, que des élèves d'une école juive de Gagny -93- auraient refusé d'être surveilles par des femmes lors des épreuves du Brevet des Collèges ,au collège Pablo Néruda de Gagny. Après vérification faite par nos soins ,tant auprès de la direction de l'école juive que de la direction des services de l'académie de Bobigny,.il apparaît que les faits rapportés par l'auteur de l'article et repris par de nombreux journaux en ligne, sont faux, archi faux. Le BNVCA dispose du courriel adressé par le principal du Collège Pablo Neruda au directeur de Merkaz Hathora, avec copie au Directeur des Services académiques, Dans ce courrier Mr Laurent Soubrane confirme que les "EPREUVES SE SONT DEROULEES CONFORMEMENT AUX TEXTES EN VIGUEUR ET QU AUCUNE DEMANDE MODIFIANT L 'ORGANISATION N' A ETE FAITE"Selon les informations recueilles auprès de la Direction des services de l'Education Nationale,il nous est assuré que rien ne s'est passé, c'est un non évènement. Cependant compte tenu des effets de cette rumeur qui se répand et porte préjudice tant à l'école juive, qu'au judaisme et ses principes, LE BNVCA demande au Ministre de l'Education Nationale d'ouvrir une enquête administrative qui devra identifier le ou la fonctionnaire qui aurait fait preuve de malveillance, voire malfaisante,en donnant à la presse une fausse information dans le but de nuire à la réputation de l'école juive ,( l'une des meilleures de l'Ile de France), ainsi qu'au respect des régles républicaines que les écoles juives même orthodoxes observent scrupuleusement, sans faillir. De toute évidence l'auteur de l'article voulait mettre dos à dos les juifs et les musulmans en tentant de décrire les enfants d'une école juive, comme des extrémistes qu'ils ne sont pas. Nous demandons à la rédaction de ATLANTICO et de AGORA VOX de retirer cette fausse information,et de la démentir explicitement.. Nous exprimons notre surprise et notre inquiétude en constatant, qu'un journaliste d'un média comme ATLANTICO ou AGORA VOX n'ait pas vérifié les faits avant de publier son article dans lequel il s'en prend violemment , au judaisme qu'il présente comme sectaire, et communautariste.Nous constatons que le rédacteur prend prétexte de cette rumeur pour disserter sur la laicité,et exprimer ses propres états d'âme . DIFFAMEZ DIFFAMEZ IL EN RESTERA TOUJOURS QUELQUE CHOSE Le BNVCA ,et le CCJ 93 étudient avec leur service juridique,l'opportunité de déposer plainte ,à la fois pour que la vérité soit faite,et que les auteurs et complices de cette fausse information soient identifiés et sanctionnés.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007