Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
12/03/2013

Le BNVCA condamne la décision du conseil municipal de Bezons d'élever au rang de citoyen d'honneur un terroriste palestinien.Le BNVCA demande au Préfet de faire annuler cette décision inique et dangereuse qui fait l'apologie du terrorisme
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L' ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Sammy GHOZLAN Drancy le 11/3/13 Le Bureau National de Vigilance contre l’antisémitisme a été informé par de nombreux administrés du Val d’Oise, et autres correspondants ou internautes, sérieusement scandalisés , à juste titre courroucés, par la décision du Conseil Municipal de Bezons (95) et son Maire Dominique LESPARRE d’élever au rang de citoyen d’honneur un terroriste Majdi IHRIMA AL RIMAWI le 13 février 2013 à Bezons. Le BNVCA indigné condamne cette décision et rappelle que le terroriste palestinien en question a été arrêté, jugé et condamné par la justice israélienne pour avoir participé et organisé l’assassinat d’un ministre du gouvernement d’Israël Mr. Rehavam ZEEVI abattu le 17 octobre 2001. L’assassinat a été revendiqué par le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) organisation inscrite sur la liste des organisations terroristes ,à laquelle appartiennent également Carlos , George Ibrahim Abdallahn George Habache,Salah Hammouri et autres funestes individus réputés pour leurs attentats ,detournements d'aeronefs etc...………………………… Pour le BNVCA, le Conseil municipal communiste de Bezons sous l’autorité de Mr. LESPARRE a commis une faute grave dangereuse ,inconséquente et irresponsable qui nous conduit à demander au Ministre de l’Intérieur d’exprimer une mise en garde à ces élus qui sous prétexte de soutien à la cause palestinienne font l’apologie du terrorisme .et relaient, cette propagande qui incite à la haine d’Israël et pousse à l’acte antijuif. Trop d élus et de municipalités communistes abusent de leur pouvoir pour afficher leur antisionisme,leur détestation de l état. Juif et de son peuple , alors qu'ils vénèrent , côtoient,soutiennent les islamo terroristes palestiniens , excusent leurs crimes contre l"humanité, du moment que leurs cibles sont des juifs , ou des juifs israeliens. . Le BNVCA n'a eu de cesse de souligner et démontrer que ces nombreux élus communistes engagés contribuent par leurs prises de position,leurs discours, a mettre en danger,depuis 13 ans, les citoyens de confession juive lourdement atteints par le même terrorisme ,inspiré par la même idéologie,et s'appuyant sur les mêmes faux pretextes que ceux invoqués par le tueur antijuif de Toulouse voulant "venger les palestiniens". Cela doit cesser. Cela doit être sanctionné par les autorités de l’ État.. Au moment où notre pays combat courageusement le terrorisme sous toutes ses formes,nous considérons qu'aucun français, de surcroît élu du peuple, ne doit distinguer entre le terrorisme qui tue en Afrique,en France,en Europe, et celui qui tue des juifs en Israel .Cette discrimination visant l'Etat Juif les déshonore. Pour le BVCA et ses mandants, cette décision du maire de Bezons et de son Conseil constitue un message d'encouragement lancé aux membres des nombreuses cellules terroristes dormantes,désignées par notre Ministre de l'Intérieur. Le BNVCA a décidé de déposer plainte contre X et le Conseil Municipal de Bezons pour apologie du terrorisme. Le BNVCA demande au Préfet du Val d'Oise d’annuler la décision du Conseil Municipal de Bezons. Le BNVCA considérere que si rien n'est fait, faudra t'il s'étonner de voir la synagogue d'Argenteuil mitraillée de nouveau,un restaurant ou autre épicerie cachère de Sarcelles attaquée,la synagogue de Garges brûlée, des elèves d'une école juive de Villiers le Bel,de Montmagny, ou de Sarcelles ,assassinés.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007