Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
01/02/2013

Le BNVCA demande l'interdiction de la réunion organisée dans une école élémentaire de Paris,par un collectif de propagande palestinienne de nature à inciter à cette haine d'Israel, qui pousse à l'acte antijuif depuis 13 ans
Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 06 63 88 30 29 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme est alerté par de nombreux internautes et correspondants scandalisés par l'organisation dans une école publique d'un colloque de propagande palestinienne Mardi 3 mars à 19 h à Paris 13e _ à l’école élémentaire _ 13 rue Fagon |] _ _ avec : _ _ Pierre Barbancey, (bien évidemment) ,journaliste à l'Humanité. Le BNVCA observe que ce type de manifestation ayant déjà été refoulé des universites, les organisateurs tentent d'investir les écoles enfantines de la République. Dans leur communiqué de presse , (bien évidemment )publié par l'HUMANITE les associations organisatrices appelant au "Boycot d'Israël", délit prévu et réprimé par nos lois, le BNVCA charge ses conseils de déposer plainte à la fois contre les organisateurs, et leurs complices, fournisseurs de lieux ,et de moyen. Il s'agit des mouvements sivants: Le collectif Palestine 13 _ - Premiers signataires :Association France Palestine Solidarité Paris-Sud ; Mouvement de la Paix Comité de Paris 12-13-14 ; M.R.A.P. Paris, MRAP 5e/13e, N.P.A. 5e/13e ; PCF 13e ; Réseau international juif anti-sioniste (IJAN) 13e. Il est surprenant de constater que les mêmes qui stigmatisent Israël, soutiennent les mouvements terroristes islamistes palestiniens, animés par la même idéologie, que ceux qui sévissent en Afrique, et que notre pays à raison de combattre et d’éradiquer. De toute évidence leur défense des droits de l'homme s'arrête là où les populations civiles juives sont menacées et attaquées. Le BNVCA rappelle que la prévention des crimes antisémites comme ceux commis à Paris,(S.Sellam) Bagneux,(I.Halimi) Toulouse (les petits élèves de l’école juive Ozhar Hathora) commence par l'arrêt de la propagande mensongère palestinienne qui est la source essentielle de l'antisémitisme depuis 13 ans sur notre sol. L'opinion est fatiguée d'entendre qu'il ne faut pas importer le conflit israélo palestinien sur notre sol, et que rien n'est fait contre ces mouvements qui l'amènent jusque dans nos espaces publics, universités, mairies, écoles, places publiques, et autres espaces médiatiques ou électroniques, souvent avec l'aide d'élus engagés et abusant de leur mandat . Le BNVCA demande au Préfet de Police de Paris au Maire de Paris et au Rectorat de Paris d'interdire cette manifestation de propagande, de nature incitative à la haine d'Israël qui pousse depuis 13 ans à l'acte l' antijuif. Compte tenu des menaces proférées contre par le groupe islamo terroriste de Mokhtar Belmokhtar , qui vise la France, "pays des juifs et des sionistes" la décision des autorités de police, de la mairie de Paris, et de l'éducation nationale d'interdire cette manifestation est urgente et salutaire.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007