Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
13/12/2012

Attentat contre un professeur du Lycée professionnel d'Istres traitée de FEUJ et menacée par les auteurs . Le BNVCA convaincu du mobile antisémite,déposé plainte auprès du Parquet d'Aix.
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L' ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Sammy GHOZLAN Drancy le 13/12/12 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme, exprimant sa consternation,et la colère de nombreux de ses correspondants condamne l'attentat commis contre un professeur du lycée professionnel Latecoere d'Istres, par des élèves de cet établissement, qui ont lancé sur leur victime un objet explosif de leur fabrication, dans le but de la défigurer, et l'atteindre gravement.Les deux jeunes gens de 16 et 19 ans identifiés, ont été placés en garde à vue,soupçonnés d'avoir jeté mardi 11/12/12 cette bouteille remplie d'acide chlorhydrique et d'aluminium qui a explosé dans une classe d'un lycée professionnel d'Istres, faisant un blessé léger. Selon les premiers éléments, l'adolescent "voulait régler des comptes avec une enseignante" de 44 ans, professeur contractuelle d'Arts Appliqués, une enseignante déjà victimes d'insultes antisémites dans le passé. Bien heureusement Mme Chantal VIROULAUD, professeur d'art plastique,a échappé à cette agression à la dernière minute.Dans ses déclarations tant aux médias qu'à sa hiérarchie, elle n'hésite pas à imputer ces faits à des élèves qui l'ont traitée de FEUJ (juive) insultée et explicitement menacée .FEUJ LA FEUJ ON VA TE CASSER LA BOUCHE... Les déclarations de la victime,sont spontanées, ses soupçons ses accusations sont claires.L'un des auteurs a avoué .Le BNVCA en déduit que la haine antijuive à pénétré les mentalités au point de porter atteinte à une personne, juive , supposée ou accusée de l'être. La France officielle n'est pas antisémite, mais il y a de plus en plus d'antijuifs dans ce pays dont tout un pan de la jeunesse prend pour exemple l'auteur islamisé de la tuerie antijuive de Toulouse . .Le BNVCA est surpris que le caractère antisémite ,pourtant évident,ait pu être minimisé par le chef d'établissement,, et ne soit pas pris en considération. par la police au motif que l'un des auteurs dément ces injures et ces menaces Afin que l'enquête soit diligentée de façon plus approfondie,de nature à identifier le mobile des agresseurs , et faire toute la lumière ses les faits,BNVCA a décidé de déposer plainte auprès du Procureur de la République d'Aix en Provence. Le BNVCA assure la professeur Mme VIROULAUD de son soutien et sa sympathie

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007