Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
09/11/2012

Réaction du BNVCA aux exigences du CFCM et à la concurrence victimaire qu'il invoque
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663882029 Le Président Sammy GHOZLAN 06 09 67 70 05 Drancy le 9/11/12 Le BNVCA est alerté par un grand nombre de correspondants choqués par la polémique soulevée par le CFCM lors de sa rencontre avec le Premier Ministre J.M AYRAULT. Aussi,c'est avec une grande attention que Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme a pris connaissance de la demande surprenante du CFCM et son observatoire de l'Islamophobie qui par la voix de Mr Abdellah Zekri, ,déclare ""Vu la montée des actes islamophobes et du racisme anti-musulman, nous souhaitons une déclaration solennelle du président de la République, qu'il associe également les musulmans français à cette cause nationale" qu'est la lutte contre l'antisémitisme,"Il faudrait que les choses cessent, on demande le respect au même titre que les autres religions", a conclu M. Zekri. Ainsi Le CFCM exige du Président de la République que l'Etat protège l'Islam comme il s'est engagé à protéger les juifs de France. Le BNVCA considère que si cette exigence peut trouver une justification,en raison d'une augmentation des actes racistes ,il convient de souligner qui s'ils existent, ces actes islamophobes ne sont en aucune manière le fait de membres de la communauté juive, d'aucun d'entre eux, jamais. En revanche, le BNVCA est en mesure d'affirmer que depuis 12 ans, depuis l'an 2000, les actes antijuifs recensés sont essentiellement commis par des individus qui revendiquent leur appartenance à la communauté arabe et musulmane d'origine africaine ou nord africaine. Les témoignages des victimes, les jugements des auteurs interpellés , les signalements des auteurs d'agressions et d'injures antisémites l'attestent,Les nombreuses enquêtes réalisées par des reporters de la presse écrite ou télévisée l'ont également révélé. Aussi la concurrence victimaire invoquée par le CFCM.parait choquante sinon indécente.Notamment quand on sait que des enfants sont assassinés, agressés, précisément parce qu'ils sont juifs ,comme du temps des nazis. L'une des victimes musulmane emblématique , reste l'imam Chalghoumi, menacé ,en raison de ses positions d'ouverture,, en raison de ses relations avec des membres de la communauté juives. Il est injurié,attaqué par les siens, par rapport à ses déclarations courageuses dénonçant l'islam radical.Ses positions courageuses ,audacieuses, ont été de nature à instaurer un climat de confiance mutuelle.Mais nous n'avons pas entendu les représentants de l'Islam lui apporter leur soutien, ni blâmer les menaces dont il est l'objet ,ou ceux qui les les professent. Le BNVCA continuera de combattre tout acte raciste d'où qu'il vienne, et quels qu'en soient les auteurs, Les musulmans trouveront toujours le BNVCA à leur côté pour dénoncer et combattre les actes hostiles dont ils peuvent être l'objet.Le BNVCA attend aussi des dirigeants de l'Islam de France qu'ils condamnent plus ouvertement, plus clairement,plus explicitement, l'antisémitisme provenant de marginaux certes,mais qui se développe en France, autant qu'ils devraient sti celui qui existe dans les pays du Maghreb ou du Machrek,, comme en Egypte, en Palestine, en Iran etc..où l'éducation des enfants à la haine du juif est un exercice officiel et quotidien. Le CFCM sera plus crédible et plus audible lorsqu'il osera dénoncer l'islam radical,les extrémistes ,les terroristes islamistes, et lorsqu'il invitera les musulmans à manifester massivement tant contre les djihadistes ,que contre ceux qui appellent au "meurtre de juifs", aux cris ADBAH EYHOUD OU KHAYBAR KHABAR YA YHOUD . Oui la lutte contre l'antisémitisme est un devoir national. Comme l'a affirmé le Président de la République Mr HOLLANDE dans son discours prononcé dans l'école juive de Toulouse ,le combat contre ce fléau est une vraie cause nationale.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007