Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
19/10/2012

Le. B. N V. C. A condamne le injures menaces et antijuifs virulents et dangereux profères par un chauffeur de taxi durant le trajet et devant sa passagere effrayée qui nous a alerte
Bureau National De Vigilance Contre L. ' Antisémitisme 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy Le Président Sammy Ghozlan 0668563029. Drancy le 18 octobre 2012 Le Bureau National De Vigilance Contre L 'Antisémitisme est alerte par la passagère d' un taxi parisien choquée et effrayée par les propos violents antijuifs profères par le conducteur pendant la course le 12 octobre 2012 Elle nous rapporte que Le chauffeur, ''très énervé, continuait à parler en arabe au téléphone avec son interlocuteur pendant le voyage, insultant les passants et les automobilistes, éructant contre les Français. Il était Français lui même, né en Algérie qu'il ne se sentait "plus Français" et qu'il se sentait "prêt à tuer", avec une seule envie: "braquer". Il pestait contre Sarkozy et contre Copé. "Copévich, un nom coupé, le sale juif". Et se considérait comme "un esclave moderne", sa haine augmentée par le victimisme et l'ignorance du chemin à emprunter.". Selon notre correspondante il a terminé sa course en disant "les Juifs, on va bientôt les exploser". Le BNVCA a recommande a la victime qui voyageait avec son frère de déposer plainte. Cette dame nous ayant communique le numéro de ce taxi le. B. N. V. C. A qui se constituera partie civile va saisir le Prefet de Police de Paris pour que des mesures administratives soient prises immédiatement a l'encontre de ce conducteur de taxi antijuif virulent et potentiellement dangereux. Cette affaire confirme que l ' Antisémitisme touche toutes les couches de la société ,que la parole antijuive s'est libérée sans complexe ni retenue. Ceux qui sont animes de cette haine sont susceptibles de passer a l'acte criminel.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007