Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
28/09/2012

Le BNVCA condamne l'agression violente antisémite commise le 21/9/12 à Sarcelles, par un individu qui sans motif insulte et frappe à la tête un jeune juif de 16 ans portant la kippa.
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L 'ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0668563029 Le Président Sammy GHOZLAN Drancy le 28/9/12 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme dénonce et condamne l'agression de nature antisémite commise le vendredi 21/912 vers 17 h à hauteur du 40 rue Gabriel Péri à Sarcelles,aux environs de la Synagogue,. Selon la victime, une jeune juif de 16 ans, Mikael Z..qui porte la kippa, son agresseur qu'il décrit comme d'origine maghrébine,s'est approché de lui , et sans motif lui a asséné un violent coup sur la tête, qui l'a assommé et étourdi pendant quelques secondes. Mikael qui a déposé plainte précise que l'auteur des coups , comme pour marquer son mépris,,a ensuite craché par terre et prononcé des mots en arabe, qu'il ne comprend pas, mais aura quand même reconnu le terme YHOUD (juif). Le BNVCA constatant que le Procès Verbal de plainte ne contient aucun des pécisions relatées par la victime, lui recommande de faire une déclaration complémentaire en mentionnant les précisions de nature à qualifier l'acte d'antisémite. Ce qui fut fait le 22/9/12 Le BNVCA demande à la police de tout mettre en oeuvre pour identifier et interpeller l'auteur des faits . Le BNVCA perçoit une certaine nervosité des membres de la communauté juive , qui subit des actes antisémites depuis plus de 12 ans, en dépit de toutes les mesures prises par les autorités .Cet état d'esprit, cette inquiétude sont palpables aussi bien à Sarcelles (où un attentat a été commis par des individus qui ont jeté des grenades contenant des billes métalliques dans une supérette cachère )que dans les autres communautés de l'hexagone. Cette situation est suscitée par la crainte de voir,que les appels à la haine n'enflamment les foules ou n'excitent des individus qui se sont sentis outragés par le film anti islam ou les caricatures de Charlie Hebdo., Le BNVCA demande aux autorités de prendre en compte cette inquiétude et cet agacement.qui sont en train d'émerger., notamment durant les fêtes solennelles qui se déroulent pendant ce mois d'octobre. Répondre à :

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007