Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
20/07/2012

:Réaction du Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme face aux déclarations du Président du Conseil Français du Culte Musulman
Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy Le Président Sammy GHOZLAN 06 68 56 30 29 Drancy le 20 Juillet 2012 Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme a reçu un grand nombre de réactions suscitées par les déclarations du président du Conseil Français du Culte Musulman exprimées ce vendredi 20 juillet après sa rencontre à l Élysée avec le Président de la république. Selon M. MOUSSAOUI en cas d agressions l’appartenance à une religion de l’auteur ou de la victime ne devrait pas être mentionnée. Le BNVCA comprend le souci du président du CFCM de prévenir toute stigmatisation des uns ou des autres quand il s'agit d’une infraction qui relève du droit commun. Toutefois Pour le BNVCA il est utile et nécessaire de faire connaître, tant à l’opinion qu’aux enquêteurs le signalement des délinquants et celui des victimes, notamment quand celles ci sont agressées en raison de leur appartenance au judaïsme, et ce par des individus qui affichent leur motivation antisémite expriment leur haine antijuive et le font au nom de l idéologie qui les anime. Pour le Bnvca la description du signalement des uns et des autres est de nature à les identifier. Le Bnvca considère que la proposition du président du CFCM n’est pas réaliste. Depuis 12 ans la majorité des enquêtes concernant les agressions antisémites conduisent à des délinquants décrits comme étant origine africaine ou nord africaine. Pour le Bnvca il appartient au Pdt du CFCM d’intervenir auprès des membres de la communauté qu’il est sensé représenter plutôt que de tenter de mettre le couvercle sur la marmite. Le BNVCA rappelle qu’en dépit des nombreuses agressions que les Juifs ont subies ils n ont jamais riposté ni exercé de vengeance privée. Ils s’en remettent a la justice et en appellent a la responsabilité de tous les dirigeants concernés et lucides. Le Bnvca continuera d'être vigilant. Sammy GHOZLAN

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007