Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
28/03/2012

Le BNVCA salue l'action de la police qui a interpellé les auteur de l'agression verbale antisémite commise à Nimes le 23/3/12 par des individus se référant à l'auteur de la tuerie antijuive de Toulouse.
BUREAU ATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0668563029 Le Président Sammy GHOZLAN Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme salue l'action de la police de Nimes qui , dans un temps très court après l'infraction a pu identifier et interpeller les auteurs d'une agression verbale antisémite, commise le 23 Mars 2012 à Nimes .Les présumés coupables ont été mis à la disposition de la justice. Le BNVCA a pu joindre la victime , Mr B.. Lévy.rabbin de la ville de Nimes qui a raconté que des individus circulant à scooter l'ont traité entre autres "de sale juif" Parmi les autres autres insultes ils ont cité le nom de Mohamed MERAH l'auteur islamiste de la tuerie anti-juive de Toulouse. Le Tribunal ayant décidé de juger prochainement l'un des auteurs, le BNVCA se portera partie civile aux côtés de la victime. Le BNVCA constate que la tragédie de Toulouse révèle un déchaînement antisémite de nombreux concitoyens plus sensibles à l'acte du tueur islamiste qu'ils idéalisent,qu'à ses meurtres violents et barbares. Le scooter, le casque,la référence à Merah, confirment les craintes du BNVCA de la tendance au mimétisme par une grande partie de nos concitoyens ,admiratifs des terroristes comme cela s'est produit pour Ben Laden après l'attentat du 11 septembre ,ou après l'élimination du palestinien Cheikh Yacine fondateur du Hamas .Pour le BNVCA qui recense ces réactions, le phénomène est grave, déconcertant. Le cliché antisémite du juif riche a laissé la place à celui totalement surréaliste et inventé de"l' israelien tueur d'enfants palestiniens" et qu'il faut venger comme l'a revendiqué l'assassin. Ainsi que l'a dénoncé le ministre palestinien Salam FAYAD nous considérons que ce prétexte n'est invoqué que pour justifier les crimes antijuifs qui pourraient a nouveau se produire. Pour le BNVCA la propagande anti-israleienne depuis longtemps désignée, a fait son oeuvre.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007