Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
23/02/2012

Le BNVCA dépose plainte contre les auteurs de propos antisémites MORT AUX JUIFS criés le 4/2/12 au cinéma"66"de Champigny Sur Marne,durant la projection du film "LA VERITE SI JE MENS 3"
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L' ANTISEMITISME Parrainé par le Centre Simon Wiesenthal,Verbe et Lumière,Le SFSI,La F J F,l'Union des CCJ IdF,la CJFAI, 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0668563029 Le Président Sammy GHOZLAN Drancy le 23/2/12 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme dépose plainte auprès du Procureur de la République de Creteil-Val de Marne- pour des faits à caractère antisémite qui se sont produits le 4 février,2012 à l'intérieur de la Salle de Cinéma "66" de Champigny sur Marne, au cours de la projection du film "LA VERITE SI JE MENS 3.".durant la séance de 20H30. Les témoins des faits ont rapporté au BNVCA que des individus ont crié et répété "à Mort Les Juifs" perturbant la séance,obligeant la Direction à suspendre la projection du film.Selon ces témoins, la police est intervenue, sans qu'aucune interpellation n'ai été effectuée pour ce flagrant délit.. Voici la partie de témoignage que les requérants nous ont adressée ""le cinéma : studio 66 au 66 rue jean jaurès - 94500 Champigny sur marne. la séance de 20h30. le film "la vérité si je mens" a débuté un groupe de jeunes s'est mis à crier 2 fois de suite "à mort les juifs". il y a eu une émeute et la séance a été interrompue. Le responsable de l'établissement a aussitôt contacté la police. Ces derniers sont intervenus, ont pratiqué à la vérification de pièces d'identités, puis le groupe a été relâché. une mainte courante a été déposée."" Le BNVCA demande au Procureur de la République d'ouvrir une enquête, et à la Police de tout mettre en oeuvre pour retrouver les auteurs des faits et les mettre à la disposition de la justice. Le BNVCA constate que la haine antijuive persiste en dépit des mesures prises par l'Etat et les Institutions. Les propos antisémites se sont banalisés.Pour le BNVCA la propagande anti-israelienne soutenue,voire relayée par des élus politiques , des universitaires ,des syndicalistes,constitue la source principale de ce fléau, car en attisant la haine d'Israel, elle pousse à l'acte antijuif. C'est le cas du Conseil Municipal de Champigny qui fait preuve d' un activisme démesuré dans ce domaine .Voyages à répétition à Gaza.Motions votées pour la libération du terroriste franco palestinien Salah Hamouri.Soutien du Maire à la flottille illégale pour Gaza;coopération de solidarité avec le camp palestinien d’Al Fawwar à Hébron etc etc....Volonté de nommer le terroriste Barghouti citoyen d'honneur etc... Le BNVCA a chargé le cabinet d'avocat de Maitre Baccouche d'engager les poursuites.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007