Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
12/02/2012

Le BNVCA salue la décision de la Cour d'Appel de Limoges, qui a confirmé la condamnation du responsable de l' appel à Boycott anti israelien organisé en juin 2010 contre un restaurant Mac Donald de Limoges.
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L' ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0668563029 Le Président Sammy GHOZLAN DRANCY LE 10/2/12 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme salue la décision de la Cour d'Appel de Limoges qui confirme le jugement rendu en première instance contre Mohamed ACHAMLANE (dirigeant de l'organisation Forsane Alizza) le condamnant à 4 mois de prison,avec sursis et 2000 euros d'amende. La Cour d'Appel a également augmenté les sommes allouées aux parties civiles (1000 € de dommages-intérêts et 1000 € au titre des frais) outre la publication dans le quotidien Le Populaire du Centre . Le BNVCA rappelle qu'il avait déposé plainte le 22 juin 2010,auprès de Monsieur le Procureur de la République du Tribunal de grande instance de Limoges pour dénoncer l’irruption le 12/6/210, dans un « MAC DONALD’S » de Limoges d’une dizaine de personnes se revendiquant de SIRAT ALIZZA, qui ont lancé des messages antisémites sous le prétexte de manifester leur supposée opinion antisioniste, en appelant les clients au boycott des produits israeliens, notamment en apposant des fiches indiquant que le groupe etait partenaire du Fonds Juif Uni de la Federation Juive etc. Une vidéo leur action délinquante était diffusée sur internet Les demandes des parties civiles soutenues par le Parquet, ont donc été entendues et retenues par la Cour. Cette affaire apporte la preuve,s'il le fallait encore que le actions d'appel à boycott,et de propagande anti-israeliennes sont bien soutendues par l'antisémitisme de leurs auteurs. Pour le BNVCA, à l'initiative des poursuites, comme pour les autres associations parties civiles, cette condamnation,est importante , car assortie d'une peine de prison et d'une publication, suite à la diffusion sur internet d'une vidéo relatant une action de boycott,relatée par ailleurs dans un article du journal local. Le BNVCA rappelle quà la suite des plaintes qu'il a déposées,d'autres audiences contre les membres de BDS se dérouleront devant d'autres tribunaux,pour des faits similaires, à Paris, Perpignan, Bobigny, Creteil,Pontoise, etc...

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007