Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
02/10/2011

Le BNVCA condamne l'agression antisémite commise par des groupes de jeunes filles décrites comme maghrébine,qui ont insulté;battu, blessé des membres de la communuauté juive de Vigneux à la sortie de la synagogue le 1/10/11.Nathan 60jITT hospitalise
Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme condamne l'agression antisémite commise à Vigneux le 1/10/11 vers 13h par un groupe de jeunes filles décrites comme d'origine maghrébine, qui ont insulté et frappé des membres de la communauté juive qui sortaient paisiblement,de la synagogue ,en ce jour de Shabbat au lendemain du Jour de l'An Juif, et identifiables du fait que les hommes avaient la tête couverte d'une kippa. Selon les victimes ,qui ont déposé plainte ce jour 2/10/11 au commissariat de police de Vigneux,alors qu'ils passaient près de la Cité de la Croix Blanche ,les filles maghrébines les ont invectivés,"VOILA LA RACE MAUDITE DE FEUJ ...SALE FEUJ; JE NIQUE LES JUIFS...ENCULES DE FEUJ " il s'en est suivi une altercation violente,au cours de laquelle les membres de la communauté juive ont été blessés:le jeune S. Nathan 22 ans ,(60j d'ITT) le bras cassé conduit à l'hôpital ou il doit être opéré.Une jeune fille de 18 ans a aussi été blessée souffre d'ecchymoses ,ainsi que leur père, atteint à l'oeil.. L'intervention de la police a conduit à l'interpellation des filles auteurs de l'agression, dès le 1/10/11,mais selon des témoins,elles auraient dû être relâchées sous la pression de groupes d'individus assiegeant le commissariat de police. Les victimes et témoins ont fait état de la haine hystérique,qui se dégageait de leurs agresseurs. Le BNVCA exprime son soutien aux victimes, et ses voeux de rétablissement aux blessés. Le BNVCA demande à la police de tout mettre en oeuvre pour interpeller les agresseurs antijuifs,et les mettre à la disposition de la justice. Le BNVCA envisage de déposer plainte aux côtés des victimes. Le BNVCA considére que le comportement de ces filles et leurs complices est intolérable, inadmissible.La rue, la cité ne sont pas leur propriété. Leurs provocations , leur haine des juifs, sont inacceptables et doivent être sanctionnées sévèrement. Comme ses requérants, le BNVCA ne peut admettre que dans notre République les citoyens de confession juive doivent encore avoir recours à des mesures de sécurité et de protection,pour exercer leurs libertes publiques élémentaires, (d'aller et venir, se réunir, prier etc,) mises à mal par des individus qui ne respectent rien ni personne.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007