Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
13/06/2011

Communiqué, 5 juin 2011 DE la C JF AI /La France a-t-elle déclaré la guerre à Israël ?
CONFEDERATION DES JUIFS DE FRANCE et AMIS D'ISRAËL Flottille pour Gaza Nom de l'émetteur: Confédération des Juifs de France et Amis d'Israël Communiqué, 5 juin 2011 La France a-t-elle déclaré la guerre à Israël ? Un navire armé et financé par des apports français (dont le comité d’entreprise de la SNCF de la région PACA), se prépare à quitter le port de Marseille le 18 juin 2011 avec à son bord de nombreux Français qui vont se joindre à des opérations de guerre contre l’Etat d’Israël. Les Français impliqués dans cette action manifestent ainsi leur soutien à un mouvement terroriste, le Hamas, reconnu comme tel par toutes les organisations internationales. Leur but : briser le blocus militaire de Gaza qui empêche l’importation d’armes de destruction aveugle (kassams et grads) envoyées par les autorités de Gaza sur les populations civiles d’Israël et le trafic d’armes à travers le terminal de Rafah. Or « il n’y a aucune crise humanitaire à Gaza », selon Mathilde Redmatn, Directrice adjointe de la Croix Rouge française, qui considère que « Israël a le droit légitime de protéger sa population civile ». Notons aussi que l’Egypte a ouvert ses points de passage vers Gaza. La France n’étant pas en état de belligérance avec un quelconque Etat du Proche et Moyen Orient, cette opération relève d’un acte de piraterie auquel le président de la République Nicolas Sarkozy en tant que chef des Armées, le premier Ministre François Fillon, le Ministre de la Défense Nationale et des forces armées Gérard Longuet, le ministre des affaires étrangères, Alain Juppé ont le devoir de s’opposer. Un courrier en date du 3 juin 2011 a été adressé au Président de la République en sa qualité, par Maître Charles Baccouche, afin qu’il se prononce sur la position de la France dans cette affaire, soit pour confirmer que la France est en état de Guerre soit pour interdire que ce bateau pirate n’appareille. Les organisations signataires du présent communiqué ont décidé à l’unanimité d’appeler tous les Français épris de paix à s’opposer à ce casus belli en se rendant à Marseille. En outre, elles mettent en garde contre les tensions intercommunautaires qui risquent d’en découler. Associations signataires : ABSI Keren Or, Association France Israël-Alliance Général Koening, Avocats sans frontières, B’nai B’rith, BNVCA, Citoyens laïques et républicains, Confédération des Juifs de France et Amis d’Israël, Connec’Sion, Consistoire israélite de France, Europe-Israël, F.O.S.F, Fraternité judéo-noire de France, K.K.L, LIBI, SASSOUN (association arménienne), Secours français pour Israël, SIONA, Union des CCJ d’IDF, UPJF. Contact presse : Maître Charles Baccouche – Avocat à la cour Tél : 0147645860 Mail : avocat.baccouche@orange.fr Pour la Confédération des Juifs de France et Amis d'Israël Richard C. ABITBOL Président

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007