Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
12/04/2011

Reaction du BNVCA au nouveau rapport de la CNCDH concernant une baisse constatée des actes racistes et antisémites en 2010.
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L'ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Sammy GHOZLAN 06 68 56 30 29 DRANCY LE 12/04/11 Le BNVCA prend acte du rapport de la CNCDH ,qui annonce une baisse des actes à caractère raciste antisémite et xénophobe constatés pour l’année 2010.par rapport à 2009. · Au regard des résultats présentés par la CNCDH, le BNVCA remarque sur les 886 faits recenses par la CNCDH, 465 actes ont été subis par la communauté juive 10 fois mois nombreuse que la communauté arabe et musulmane .La CNCDH établit la répartition suivante: · Actes racistes : 165 en 2010 (220 en 2009 -25%) Menaces racistes : 721 en 2010 (810 en 2009 -10,5%) DONT Antisémitisme Actes antisémites : 131 en 2010 (172 en 2009 -24%) Menaces antisémites : 335 en 2010 (643 en 2009 -48%) Il est éminemment regrettable et insupportable que comme le souligne ce rapport « la communauté maghrébine soit la cible privilégiée des actes de violences menaces ou intimidations racistes » . Le BNVCA qui le déplore et le condamne, tient à souligner que ces faits racistes ne sont en aucune façon commis par des compatriotes de confession juive. Sans chercher à faire de la concurrence victimaire,le BNVCA ne peut se satisfaire des résultats annoncés ,car les 465 faits antijuifs (menaces et actes confondus)recensés courant 2010 sont 465 actes de trop. Par ailleurs, pour le BNVCA ces attaques sont en grande majorité commises par des auteurs appartenant à des communautés elles -mêmes victimes de racisme. Nous constatons que la parole antijuive s’est libérée chez ces délinquants antisémites imprégnés de cette haine d’Israel incitée par une propagande palestinienne exacerbée, relayée elle-même par des partis politiques, des syndicats,des élus,des médias engagés. Le BNVCA salue les efforts de l’Etat pour les mesures de sécurité prises, de même que ceux de la Police comme de la justice, pour prévenir les actes antijuifs ,et sanctionner leurs auteurs lorsque la police parvient à les interpeller comme c’est souvent le cas/ Toutefois, comme ne cesse de le clamer depuis 11 ans le BNVCA, le « palestinisme » sans discernement reste la source essentielle de l’antisémitisme.L ‘augmentation sensible de ces actes hostiles en 2009 , durant l’opération Plomb Durci à Gaza, le confirme.Les opérations de boycot comme le projet UN BATEAU POUR GAZA sont denature à faire progresser la virulence des actes antisemites entre mai et juillet 2011.Le BNVCA rappelle qu'il avait protesté contre le choix de la même CNCDH qui avait élu la plateforme des ONG palestiniennes ,pour recevoir le prix des droits de l'homme le 10/12/L2009.alors qu'elles sont elles mêmes responsables du climat d'hostilité aux citoyens juifs Les chiffres du BNVCA diffèrent quelque peu de ceux annoncés par la CNCDH car ils tiennent compte à la fois des affaires qui ne donnent pas lieu à des plaintes, et des signalement qui lui parviennent via Internet , sur le Site SOSANTISEMITISME.ORG, et qui dénoncent des blogs ou sites revisionnistes, négationnistes. Le malaise persistant,le BNVCA maintient sa vgilance,et reste à l'écoute des victimes pour leur apporter toute l'aide nécessaire.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007