Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
12/03/2011

Le BNVCA indigné,co​ndamne l'attentat palestinie​n qui a décimé une famille juive israelienn​e qui dormait paisibleme​nt. dans sa maison dans le village d'Itamar en Samarie dans la nuit du 11 au 12/3/11
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Sammy GHOZLAN 0668563029 Le 12 mars 2011 Dans la nuit de vendredi 11 mars à samedi 12 mars 2011, vers une heure du matin, un ou deux palestiniens ont découpé la grille de sécurité qui protège le village d’Itamar en Judée-Samarie. Après avoir choisi une maison au hasard, il sont entrés en fracturant la porte. Une fois à l’intérieur, il ont tué à coup de couteau deux enfants -un de trois ans et l’autre de 11 ans-, avant de trouver la chambre des parents. Toujours de sang froid, ils ont poignardé et égorgé les deux parents qui dormaient paisiblement… Avec à côté d’eux un nouveau né. Lui aussi assassiné par ce palestinien.* Le BNVCA condamne ce crime odieux terroriste palestinien qui témoigne non seulement de la haine antijuive instillée par l'autorité palestinienne au moyen de ses médias officiels, mais aussi de la volonté arabopalestinienne,voire islamo palestinienne d'un nettoyage ethnique antijuif, encouragé par la propagande palestinienne et ses vecteurs répandus dans le monde ,relayée par les organisations de gauche et d'extrême gauche,tant en Europe qu'en Israel. Le BNVCA inidigné attend toujours la réaction du spécialiste de l'indignation, Stéphane HESSEL ce grand moralisateur à l'indignation sélective.Le BNVCA n'a pas encore entendu les condamnations des organisations politiques et autres associations réputées défendre les droits de l'homme. Une famille juive est décimée, mais bien vite , nombreux considéreront avec leur cynisme bien connu,que c'est la victime qui est coupable . Le BNVCA présente ses condoléances aux membres survivants de la famille ainsi qu'au résidents de la ville d'Itamar.Il espère que les auteurs seront vite retrouvés ,jugés et punis pour ce crime horrible.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007