Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
11/02/2011

Le BNVCA alerté par des spectateurs choqués ,condamne les tirades antijuives d'une scène de la pièce de théâtre HARAPER REGAN de Simon Stéphens presentée au théatre du Rond Point a Paris du 19jan au 19 fev 2011
Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme a été requis par des spectateurs choqués par le caractère perçu comme antisémite d’une pièce de théâtre HARPER REGAN DE Simon Stephens qui est présentée au théâtre du Rond Point à Paris et au cours de laquelle « l’un des personnages tient des propos violemment antisémites et négationnistes ».Cette pièce se joue du 19 janvier au 19 février salle Renault Barrault A la scène six, dans une tirade extrêmement choquante, un des acteurs injurie les juifs, en dénigre leur pratique religieuse et en attaque leur aspect physique. Les propos reprennent tous les poncifs antisémites des périodes les plus noires de notre histoire sur le lobby juif et ses moyens financiers. " Moi je déteste les juifs … putain parce que avec leur pognon, à se cogner la tête contre le mur des lamentations : si j’étais là-bas je leur arracherais leur kippa de merde, je leur écraserai la tête dans le mur. Là où j’habite on peut pas bouger tellement y en a, avec leurs fringues bizarres à la con, leur façon de remuer leur petite tête, leurs franges, leur barbe, leurs petits yeux débiles de petites fouines parce qu’y restent trop longtemps à écouter leur musique à la con…. Se lavent jamais » S’ensuit une diatribe négationniste absolument répugnante : « Mais rien à foutre de Buchenwald, Auschwitz, putain, ça fait 30 ans qu’on vit à l’ombre de ce truc… Je vais vous dire y eu a des atrocités, des trucs bien pire à des tas d’autres, seulement y possédaient pas tout à fait autant de groupes de presse… » Le BNVCA demande au Ministre de la Culture et au Ministre de l’Intérieur de prendre les dispositions que requièrent le respect de nos valeurs, la lutte contre l’antisémitisme, et la lutte contre l’apologie du racisme et de l’antisémitisme. Comme nos requérants nous demandons la suspension immédiate de la pièce incriminée. Nous considérons qu’en l’espèce l’auteur et les acteurs de la pièce en question abusent de l’art et de la liberté d’expression pour caricaturer les juifs et inciter à la haine. Quelles que soient les formes que prend l’antisémitisme, il reste un délit et non une opinion. Le BNVCA dépose plainte auprès du Procureur de la République de Paris

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007