Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
16/01/2011

Le BNVCA condamne la décision discrimitatoire des producteurs de Vanessa Paradis d'annuler un concert à Tel Aviv, sous la pression des militants propalestiniens d' Europalestine et de l'organisation illégale BDS
Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme exprime la déception et la colère de nombreux correspondants ,indignés par la décision de Vanessa Paradis d’annuler son concert prévu en Israel le 10 février 2011 à Tel Aviv. De toute évidence les producteurs de l’artiste auront cédé aux menaces des adeptes et militants de BDS d’une organisation palestinienne illégale qui prône le Boycott d’Israel.BDS France.Les pretextes de problèmes impératifs professionnels,qu’ avancent Charles Bensmaine, gérant d’Auguri Productions, et David Stern, président de Stern & Lights sonnent d’autant plus faux, que dans une communiqué, EUROPALESTINE déclare : « Samedi soir, à l’initiative de CAPJPO-EuroPalestine, une trentaine de militants BDS s’étaient notamment retrouvés devant le théâtre de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), où la chanteuse se produisait, pour l’informer, elle et son public, des crimes commis par l’Etat d’Israël à l’encontre du peuple palestinien.Nous lui avons offert une petite sérénade, une chorégraphie, et avons distribué à tous les spectateurs, sous forme de tract, la lettre ouverte à Vanessa Paradis signée par 19 artistes et intellectuels israéliens du mouvement Boycott From Within (Boycott de l’Intérieur). Cette nouvelle action démontre que les boycotteurs ne s’attaquent pas uniquement comme ils le prétendent aux produits qu’ils supposent être fabriques dans les territoires mais à tout Israel. Le BNVCA déplore et condamne l’attitude discriminatoire de l’artiste à l’égard de l’Etat Juif. Le boycott étant un délit prévu et réprimé par nos lois, le BNVCA se réserve le droit de déposer plainte contre les instigateurs, auteurs et complices de cette nouvelle provocation à la discrimination « par toute personne physique à raison de son origine nationale, de son appartenance ou de sa non appartenance,vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée. » Pour ces motifs, 80 personnes sont convoquées devants les tribunaux de l’hexagone dont la présidente d’Europalestine,à la suite des plaintes déposées par le BNVCA. Plusieurs d’entre elles ont déjà été condamnées. Le BNVCA saisit également le Ministre de la Culture.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007