Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
07/09/2010

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme est heureux de saluer l’action des services de Police de la Préfecture de Police de Paris qui dans un temps très proche de l’infraction ont identifié et interpellé 3 des 10 agresseurs antijuif

 

 BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

 

Le Président

Alain Sammy GHOZLAN

06 09 67 70 05

 

                                                                           Drancy le 7 Septembre 2010

 

 

Le Bureau National de Vigilance Contre  l’Antisémitisme est heureux de saluer l’action des services de Police de la Préfecture de Police de Paris qui dans un temps très proche de l’infraction ont identifié et interpellé 3   des 10 agresseurs antijuifs qui le vendredi 3 septembre 2010 à  17h ont attaqué  deux hommes juifs dans le parc de Choisy à Paris 13ème.

 Identifié comme juif parce qu’il portait une Magen David , David a été traité de sale juif et frappé à coup de pieds et de poings. Il a été blessé par un coup de couteau au coude en voulant esquiver le geste de son agresseur. Son ami et lui ont dû leur salut grâce à l’aide d’un commerçant dans la boutique duquel ils se sont réfugiés , poursuivis par la bande de jeunes décrite comme d'origine maghrébine.

Avertie ,par David la Police est intervenue immédiatement de même que les sapeurs pompiers.Une plainte a été déposée par David  dont les blessures ont entrainé  9 jours d’ITT.

 

Nous demandons à la police de poursuivre efficacement son enquête pour identifier et interpeller les complices et co auteurs de cette agression antijuive , de revéler les motivations de leur haine d ’autant qu’ils ont aussi  proféré des menaces de mort.

Nous demandons à la justice de sanctionner sévèrement les auteurs déjà interpelles , et d’appliquer des peines exemplaires et dissuasives malgré la minorité pénale de ces  délinquants.

 Les victimes ont été prises en charge au plan psychologique et judiciaire par les services de la communauté juive .

Nous considérons qu’il est inadmissible qu’ aujourdh’ui encore , dans notre République, en dépit des mesures prises par les pouvoirs publics,un citoyen ne puisse circuler sans risque de se faire attaquer, dès qu’il est identifié comme juif.
Le BNVCA incrimine ce climat de haine à la propagande palestiniste de plus en plus virulente.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007