Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
19/01/2010

Le maire de Gonneville-sur-Mer (Calvados) refuse de retirer un portrait du maréchal Pétain affiché de la salle des mariages de l’hôtel de ville,
Le maire de Gonneville-sur-Mer (Calvados) refuse de retirer un portrait du maréchal Pétain affiché de la salle des mariages de l’hôtel de ville, malgré la demande en ce sens de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). L’élu refuse de retirer le portrait «sous le prétexte fallacieux d’une galerie de portraits de chefs de l’Etat, ça s’appelle du révisionnisme historique. L’Etat et la République, ce n’est pas la même chose. Je ne connais pas une mairie de France qui affiche un portrait de Pétain», a déclaré à l’AFP le secrétaire général de la Licra, Richard Séréro. «Cela porte atteinte au respect de la mémoire des victimes et de leurs familles qui ont eu à souffrir de décisions politiques prises par Philippe Pétain», a ajouté la Licra dans un communiqué dénonçant une «réhabilitation» du maréchal. «Nous venons d’écrire au préfet pour qu’il mette fin à ce trouble à l’ordre public», a ajouté M. Séréro. «Je ne suis pas historien» Interrogé par l’AFP le maire (sans étiquette) de Gonneville-sur-mer Bernard Hoyé a répondu: «Pétain apparaît dans une galerie de portraits des chefs de l’Etat français, qu’il soit controversé ou pas, je ne suis pas historien, je n’ai pas à prendre partie, contrairement à la Licra qui n’est pas objective», a-t-il dit. Le portrait est présent depuis des décennies à la mairie, a affirmé M. Hoyé, maire depuis 2008. M. Hoyé a indiqué qu’il n’était pas membre de l’Association pour défendre la mémoire du maréchal Pétain (ADMP) qui milite pour la révision du procès de Pétain et qu’il était «évident» qu’il ne contestait pas la Shoah. A la question de savoir s’il contestait le fait que le maréchal Pétain avait collaboré avec l’Allemagne nazie et sa politique d’extermination des juifs, M. Hoyé a répondu: «Pétain a été condamné. On ne peut pas remettre en cause une décision de justice». (Source AFP)

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007