Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
14/01/2010

Le BNVCA salue l'intiative de la Ministre de la Justice qui donne instruction au Parquet General de Former un pourvoi en cassation dans l'affaire c/ AMASTAIBOU assassin du DJ Sebastien SELAM,le BNVCA réclame la condamnation du criminel antisémite
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME
Parrainé par la LICRA, Le Centre Simon Wiesenthal,Verbe et Lumière ; l’Union des CCJ IdF
8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy
Le Président
Sammy GHOZLAN
0609677005
Drancy le 13/1/10                        
Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisemitisme salue l’initiative de Madame MICHELE ALLIOT MARIE Ministre de la Justice ,qui a donne instruction au Parquet Général de former un pourvoi en cassation, contre la décision rendue le mardi par la Cour d’Appel de Paris concernant Adel AMASTAIBOU, jugé irresponsable du meurtre du jeune juif ,le disc-jockey Sebastien SELAM en Novembre 2003.L’assassin  a prémédité son acte,il a tendu un guet apens à sa victime,qu’il a sauvagement poignardée à coups de couteau et de fourchette.Face aux policiers qui le trouvent calme et cohérent,il déclare être content de la mort de ce « putain de juif ».Comme la famille SELAM le BNVCA rejette la thèse de la folie au profit d’un réel et violent antisémitisme.Si , comme le prétendent les experts médicaux l’assassin AMASTAIBOU était malade ou schizophrene avant les faits,il aurait du être maintenu en hôpital psychiatrique, Chacun sait que la raison de tout assassin non professionnel est inhibée au moment du crime.C’était le cas d’Amastaibou  lorsqu’il a organisé son meurtre antijuif,et selon nous, en toute conscience. Nous rappelons que chaque fois sa violence ne s’est exercée que contre des personnes de confession juive comme le rabbin qu’il a agressé à Paris , ce qui lui a valu une première condamnation pénale. A ce moment là il était aussi lucide, s’il l’avait tue , aurait on dit que son discernement avait été aboli.Le BNVCA soutient la famille SELAM dans la recherche de la vérité et de la justice. L’assassin doit être jugé pour son crime antisémite, et mis hors d’état de nuire encore à la société.
 
 
 

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007