Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
10/12/2009

Le BNVCA exprime les protestations de ses correspondants scandalisés par la présence d'un membre de l'organisation terroriste Hezbollah à LA SORBONNE le 12/12/09
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ ANTISEMITISME
Parrainé par la LICRA , le Centre Simon Wiesenthal,Verbe et Lumière, l’Unon des CCJ IdF
8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy
Le Président
Sammy GHOZLAN
0609677005                                                                       DRANCY LE 10/12/09
Le Bureau  National de Vigilance Contre l’Antisémitisme, reçoit un tres grand nombre d’appels et messages de correspondants scandalisés par l’initiative prise par une association LES INDIGENES DE LA REPUBLIQUE qui organise Le Samedi 12 décembre 2009 à 15 h 00 un colloque À l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Amphithéâtre Bachelard - Galerie Gerson 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris Avec la participation de :
. Ali Fayad - Membre du Bureau politique du Hezbollah et député au parlement libanais,Walid Charara - Politologue libanais,et évidemment Alima Boumediene-Thierry - sénatrice, les Verts qui se protège derriere son immunité parlementaire pour se mettre aussi en infraction en appelant au boycott d’Israel.
Nos correspondants ne comprennent pas que les universites françaises s’ouvrent ainsi à ceux qui prônent la discrimination la haine, la violence, le terrorisme, et leur donnent la parole ;
Nous demandons au président de la Sorbonne de faire annuler cette réunion et à la Ministre des Universités de répondre à nos appels répétés, restés vains,et de prendre enfin des dispositions pour que ces vitrines de la culture française ne deviennent pas des GAZALAND comme c’est encore le cas à  Paris 13,Villetaneuse, malgré les protestations des étudiants ou des professeurs incommodés et inquiets par la tournure que les autorités laissent prendre , en toute impunité, dans ces  Universités de France.
Nos correspondants considérèrent que « c’est tendance » aujourd’hui d’être anti israelien
Qu’on ne leur dise plus qu’il ne faut pas importer le conflit proche oriental en France, parce qu’il met en  danger la communauté juive victime depuis IO ans d’actes antisémites Comme eux, le BNVCA observe que  non seulement rien n’est fait pour l’empêcher, mais que les universités elles mêmes accueillent et abritent complaisamment ceux qui incitent à cette haine d’Israel qui pousse à l’acte antijuif.
 

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007