Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
01/07/2009

le BNVCA partage le jugement négarif,et le mecontentement des victimes ,de la communauté juive, et des defenseurs des droits de l'homme scandalisés par le réquisitoire indulgent,de l'avocat général au procès des auteurs de l'assassinat d'Ilan Halimi

BUREAU NATINAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME
parrainé par le Centre Simon Wiesenthal,Verbe et Lumière, L'Union des CCJ Idf,
8 Boulevrad Saint Saint Mon 93700 Drancy
Le President
Sammy GHOZLAN
0609677005

Drancy le 1/7/09

Le Bureau National de Vigilance Conre l'Antisémitisme partage le jugement négatif et ,le mécontentement exprimé par de nombreux correspondants, suscités par le réquisitoire indulgent de l'avocat général au procès des ravisseurs assassins d'Ilan Halimi,enlevé le 21/1/2006,et detenu par le gang des barbares,sequestré , torturé et assassiné,parce que juif , dans les mêmes conditions que Daniel PEARL.
Comme l'a déclaré l'une des victimes, de ce gang, M.DOUIEB,ce réquisitoire est léger et scandaleux
Nous partageons l'émotion ,de la maman d'Ilan de sa famille de sa communauté,de même que des defenseurs des droits de l'homme et de ceux qui luttent contre l'antisémitisme. Avec madame Halimi, nous avons le même sentiment d'amertume et d'abandon.L'enfant juif français,Ilan HALIMI est le premier à voir été victime de la sorte, et tué parce que juif en France depuis le ShoaH.
Le BNVCA maintient que si Ilan a été ravi , torturé et assassiné c'est bien parce qu'il était juif, et rien d'autre, et qu'à ce titre cette circonstance agravante d'antisémitisme aurait du être appliquée à tous les proagonistes de Fofana, sans exception aucune.
Nous rappelons que le BNVCA, dès le 13/2/06, après la découverte du corps meurtri d'Ilan HALIMI avait qualifié ce meurtre d'antisémite en raison des éléments dont il venait de disposer.
Alors que les actes antisémites n'ont pas disparu ,le BNVCA considérère que le réquisitoire en question est décevant, ni sissuasif, ni exemplaire .Il donne le sentiment d'absoudre une grande partie du Gang des Barbares, pourtant tous censcients de leur propre responsabilité dans chacun des gestes, à chaque secondre, depuis la préparation de l'enlèvement,le choix de leur proie,jusqu'à la mort du pauvre Ilan, parce que juif.
Nous considérons avec beaucoupe de nos correspondant, que la mansuétude de l'Avocat Général en la matière laisse un goût amer et incomplet de ce que l'on attend de notre justice avec un grand J.Elle apparaît aujourd'hui plus sévère pour le "braqueur " d'une banque que pour l'assassinat d'un français parce que juif.
Ce réquisitoire est perçu comme peu rassurant pour l'avenir.
Un rendez vous avec l'histoire a été manqué aujourd'hui et il est certain qu'il marquera nos mémoires.
Le Président.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007