Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
06/01/2009

Le BNVCA saisit le CSA et la Ministre de la Communication afin qu'une enquête identifie l'auteur d'une faute professionnelle commise par la rédaction du JT 13H France 2, du 5/1/09 .en se trompant de reportage sur GAZA
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME
8 BOULEVARD SAINT SIMON 93700 DRANCY
 
LE PRESIDENT
SAMMY GHOZLAN
0609677005
 
Drancy le 6/1/09
 
Le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme a décidé de saisir le CSA et la Ministre de La Culture et de la Communication  afin qu’il soit procédé à une enquête qui identifiera le ou les responsables , déterminera les causes et les responsabilites d’une faute professionnelle commise à la redaction du Journal Télévise de 13H sur France 2.
Le BNVCA reçoit un grand nombre d’appels et messages de téléspectateurs choqués scandalisés,d’apprendre que France 2 , pour illustrer la situation de Gaza durant le conflit qui l’opppose à Israel, a diffusé le lundi 5 janvier 2009,un reportage filmé le 23/9/2005,montrant cris, larmes, blessés de civils ,enfants palestiniens morts à Gaza. Il a été présenté comme s’il avait pu s’agir à une frappe israelienne, alors qu’il s’agissait de victimes de  l’explosion accidentelle d’un camion .La présentatrice , prévient « attention si des enfants  à côte de vous, les images sont très dures »
Le commentaire du journaliste Renaud Bernard aura appuyé ainsi l’atrocité de ces images « Pour montrer la violence des combats, les télévisions arabes et internet diffusent ces images filmées par un téléphone. Il s'agirait d'une frappe de missiles le premier janvier, des militaires portent le brassard du Hamas",, Ici encore des corps deposes à même le sol…87 enfants ont été tués…. »
Nous  prenons acte  des excuses presentées par Mr Etienne LEENHARDT Directeur Adjoint de l’information de France 2, qui reconnaît un dysfonctionnement.
 
Toutefois,de  la même façon qu’une infirmière est mise en examen pour une erreur qu’elle a commise, même involontaire,nous considérons que des sanctions doivent être prises à l’encontre de ceux qui ont la charge de l’information, quand on sait que celle-ci peut avoir des répercussions telles qu’elles peuvent pousser à des actions violentes comme c’est le cas depuis le 27/12/08 au préjudice de la communauté juive.
Nous rappelons que pour le BNVCA, la diffusion du reportage de la mort du jeune Mohamed AL DURA aujourd’hui contreversée, a été l’un des déclencheurs des actions hostiles  antisémites en 2001.
A ce jour, France 2 n’a pas encore exprimé ses excuses, pour les faits qui lui ont été reprochés par le tribunal après la plainte de M KARSENTI Directeur de Media Rating.
Nous demandons aux rédactions de veiller à traiter les sujets avec la plus grande objectivite, et veiller aussi à ce que certains  reporters ,  n’expriment pas leur propre état d’âme .
 
 
 

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007