Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
05/01/2009

Le BNVCA recence un trop grand nombre de signalements antisémites depuis le debut du conflit ISRAEL/HAMAS.Il demande que la police vérifie si la motivation des auteurs de la tentative de meurtre du docteur Amsellem à VALENTON est ou non antisémi
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ ANTISEMITISME
8 BOULEVARD SAINT SIMON 93700 DRANCY
LE PRESIDENT
SAMMY GHOZLAN
0609677005
 
Drancy le 5 JANVIER 2009
Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme dénonce et condamne l’agression antisémite dont a été victime un jeune juif, Michaël Bénamou, âgé de 29 ans, a été agressé physiquement, le 4 janvier, vers 16 h 30-17 h, sur le quai de la station de RER Auber (Paris), par une vingtaine d'individus haineux qui criaient ''Palestine vaincra'' en le frappant, notamment au visage, et en filmant la scène.Il était accompagné de deux autres camarades mineurs.Sur le quai de la station, parmi ceux qui attendaient la rame de RER, seul un homme accompagné de son chien est intervenu pour faire arrêter l'agression. Il a accompagné le jeune homme à l'hôpital. Celui-ci a porté plainte. Il a eu une dizaine de jours d'ITT (Interruption temporaire de travail).Nous restons persuadés que cette attaque est intervenue après la manifestation antiisraelienne organisée Place de l’Opéra.*Depuis le vandalisme de la voiture du rabbin d’Aubervilliers,le 28/12/08 que le BNVCA a  dénoncée, notre Bureau recense depuis le samedi 27 décembre à 21 h 30 un trop grand nombre de signalements antisémites , injures, graffitis,menaces, agressions,dégradations. Les internautes signalent aussi sur notre site SOSANTISEMITISME.ORG , les forums de discussions hostiles, menaçants, ou la verve antijuive s’est littéralement libérée.
Nous considérons que cette situation est la conséquence du conflit qui oppose Israel au Hamas, et des trop nombreuses de manifestations organisées en signe de solidarité, avec les GAZAOUIS  dans toutes les villes de France.Elle est exploitée par certains extrémistes supporters du mouvement islamoterroriste HAMAS,sous prétexte du soutien au peuple palestinien et principalement pour exprimer la haine d’Israel qui va pousser à l’acte antijuif comme depuis l’an 2000, au début de l’intifada.Les manifestants n’hésitent pas à appeler à la mort et la destruction d’Israel.Il est regrettable que des figures politiques comme M.G BUFFET , et BESANCENOT qui refusent de collaborer en politique se retrouvent côte à côte en tête de ces manifestations qui prônent l’élimination d’Israel ; sachant par ailleurs que ces prétendus défenseurs des droits de l’homme ont ignoré les êtres humains juifs d’Israel bombardés par le HAMAS chaque jour pendant 8 ans.
Ces manifestations  qui prennent l’allure de celles qui se déroulent fréquemment dans les pays arabes et islamistes sont de nature à nous inquiéter, car elles ont tendance à déraper gravement, comme à Anvers,ou à Dresde.
Selon nos informations les citoyens juifs de France expriment une inquiétude non dissimulée,de subir des ratonnades antijuives ou des pogroms. Ils n’oublient pas les asssassinats du DJ Sebastien SELLAM et d’Ilan HALIMI .
La tentative de meurtre du docteur Desiré AMSELLEM,par des « inconnus » à VALENTON -94-ravive ces souvenirs.
De crainte de voir des évènements semblables se répéter,nous demandons aux autorités de police et au procureur de la République chargès de l’enquête  de vérifier si la tentative de meurtre du docteur DESIRE AMSELLEM   a ou non  été motivée par une vengeance antijuive antiisraelienne comme l’appréhende une personne interrogée par le PARISIEN du 5/1/09
Le BNVCA reste très attentif.Il rappelle ses   contacts :SOSANTISEMITISME.ORG////tel 0663883029 .
 
 
NOTE :Le BNVCA tient la liste des faits recenses à la disposition des jounalistes intéressés.
 
 
 
 

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007