Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
30/12/2008

Le CCJ 93 DEMANDE à la Ville de STAINS d'annuler sa décision illégale et scandaleuse,d'élever le terroriste palestinien Marwan Bargouti au titre de citoyen d'honneur.
UNION DES CONSEILS DES COMMUNAUTES JUIVES DE L ILE DE France 
CONSEIL DES COMMUNAUTES JUIVES DE SEINE SAINT DENIS
 8 BOULEVARD SAINT SIMON 93700 DRANCY 
 

Le Président 
Sammy GHOZLAN
 0609677005 
 

Communique de presse
 Drancy le 30 DECEMBRE 2008 
 

Alerté par un grand nombre d’administrés de la ville de STAINS (93) et de la circonscription ,scandalisés par des projets du conseil municipal votés le 24 mai 2007,le CCJ 93 dénonce et condamne la décision de la ville de STAINS d’élever au titre de citoyen d’honneur le palestinien Marwan BARGHOUTI fondateur et chef d’une bande terroriste.
 Nous rappelons aux élus locaux et au Maire Communiste de STAINS MR BEAUMALE que Marwane BARGHOUTI ,chef des terroristes TANZIM,est emprisonné en Israel pour meurtres et tentatives de meurtres de civils juifs israeliens,dans une entreprise terroriste (les brigades des martyrs d’Al Aqsa)sous son commandement.Il est inculpé et condamné notamment pour cinq meurtres par l’intermédiaire d’un groupe armé dont celui d’un moine orthodoxe grec,ainsi que d’attentats suicides,au nord de Jérusalem,à Tel Aviv etc. 
Nous considérons que par cette décision ,les élus de STAINS cautionnent les actions antijuives des islamoterroristes palestiniens,et leurs attentats suicides
Nous constatons que ces mêmes élus restent sourds aveugles et muets aux souffrances de la population civile israelienne victimes des attentats ,et notamment lorsque les hommes ,les femmes les enfants ,les vieillards de la région de SDEROT, et de la ville d’ ASHKELON subissent chaque jour les tirs de missiles palestiniens,qui tuent,blessent et détruisent.Comme encore aujourd’hi contre les agglomérations d’Ashdod,Beer Sheva, Netivot,etc, habitées par de nombreux compatriotes et originaires de France.
 Nous constatons que ces élus n’ont émis aucune condamnation de l’enlèvement de notre compatriote,le soldat Franco Israelien Guilad SHALIT,prisonnier depuis deux ans de terroristes palestiniens , dont on est sans nouvelle,et qu’aucune organisation humanitaire n’a pu visiter. Nous demandons au Maire de STAINS de revenir sur ce vote partisan. Le deux poids deux mesures de ces élus doit cesser
 Nous demandons au ¨Préfet de la Seine Saint Denis de faire annuler cette décision du conseil municipal de STAINS comme cela avait été fait déjà le 15/6/2007,lorsque le Préfet avait déjà sommé Mme HENRIOT Maire communiste de Pierrefitte, de retirer sa décision  de nommer BARGHOUTI citoyen d’honneur de cette ville, en infraction avec les lois et règlements en vigueur.
Nous rappelons que déjà en 2002,le Préfet de BOBIGNY avait attaqué la décision du conseil municipal de STAINS ,qui le 2 mai 2001 avait versé indument et illégalement,une subvention à une association propalestinienne dont l’action a été jugée plutôt politique qu’humanitaire.
Nous demandons à la Fédération du Parti Communiste de Seine Saint Denis et à Madame Marie George BUFFET d’inviter Mr Michel BEAUMALE à cesser de conduire sa politique stérile , et dangereuse pour la paix civile,fondée sur l’axe du soutien sans limite à la seule cause palestinienne surtout lorsqu’elle prend sans discernement, la défense des islamo terroristes et de leurs chefs. S
Nombreux sont ceux qui considèrent que c’est en raison de l’engagement partisan des élus  de ces communes, qui incitant à  la haine d’Israel, ont poussé à l’acte antijuif,et conduit les administrés juifs à quitter STAINS ,pour des villes plus rassurantes et plus solidaires de tous leurs concitoyens .

Sammy GHOZLAN     
 
 

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007