Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
16/09/2008

LE B.N.V.C.A salue l'action de la police qui a identifié et interpellé les auteurs de l’agression commise le samedi 6 septembre 2008 vers 18H30,à Paris 19ème contre 3 français de confession juive et portant la kippa.
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME
8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY
 
Le Président
Sammy GHOZLAN
0609677005
 
DRANCY LE 16/09/08
 
COMMUNIQUE
LE B.N.V.C.A salue l'action de la po lice qui a identifié et interpellé les auteurs de l’agression commise le 6 septembre 2008 à Paris 19ème
Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme salue l’action de la police qui dans un temps très proche de l’infraction  a identifié et interpellé les auteurs de l’agression commise le 6 septembre 2008 rue Petit  à Paris 19ème contre  3 jeunes français de confession juive portant la kippa.
Nous constatons que l’utilisation des vidéos surveillances des stations de métro ont largement contribué à l’identification des agresseurs.  Ce qui conforte  le B.N.V.C.A  dans sa demande réitérée de faire équiper certaines rues sensibles du 19ème et les Parc des Buttes Chaumont de ces dispositifs susceptibles de dissuader et prévenir les agressions.
Du fait que parmi les attaquants se trouvait  aussi un jeune juif connu des services de Police, la question se pose de savoir si le caractère antisémite est avéré. Le B.N.V.C.A se range derrière le ressenti des 3 victimes qui précisent qu’ils n’étaient pas les seuls dans la rue au moment des faits et qu’eux seuls ont été attaqués, identifieés et visés parce qu'ils portaient la kippa.Leur famille rejette toute idée de lutte entre des bandes rivales et souligne  que le jeune juif mis en cause ne se trouvait pas dans le premier groupe des attaquants mais les aurait rejoints plus tard ,avec un autre groupe ,ce qui pourrait accréditer la thèse de la motivation d'hostilité antisémite des 6 premiers agresseurs défendue par les victimes et  les associations juives. 
 

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007