Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
28/07/2008

Reaction du BNVCA aux reportages tendancieux de Nicolas JACQUARD Journaliste reporter publiés dans les editions du PARISIEN des 17/7/08 et 28/7/08 et dont le manque de neutralité risque d'inciter à la haine d'Israel et au passage à l'acte antijuif.
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ ANTISEMITISME
8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY
 
Drancy le 28/7/08
 
Le Président
Sammy GHOZLAN
0609677005
 
A
 
Monsieur le Rédacteur en Chef du journal LE PARISIEN
 
Monsieur le Rédacteur en Chef
 
Il m’apparaît important de vous informer que mon bureau a été alerté par de nombreux correspondants, à la fois choqués et inquiétés par les reportages de votre envoyé en Palestine M. Nicolas JACQUARD ,parus  dans l’édition 91 du 17 juillet 2008 « Des jeunes au-delà des clichés en Israel et en Palestine »et dans l’ édition du 93, le 28 juillet 2008 « SEVRAN/NASSIMA a vécu dix jours le quotidien des palestiniens »
Choqués, parce que selon eux, les articles leurs paraissent prendre le parti d’une seule cause , la cause palestinienne.
Subtils, ces reportages donnent l’impression d’être équilibrés .Ils ne le sont pas. Tout d’abord l’association GENERATION PALESTINE  est une organisation essentiellement pro palestinienne. Sur son site on  peut lire par exemple sa justification de l’attentat suicide commis par un terroriste palestinien contre les élèves d’une école de Jérusalem tuant sept enfants, et en blessant de nombreux autres.
Cette organisation appelle à combattre  le «  lobby sioniste américain ».Elle lance une campagne politique d’envois de cartes postales (Il s’agit d’une planche de 4 cartes postales, faisant figurer au recto les cartes de l’expansion coloniale israélienne, au verso, un texte d’interpellation adressé à l’Assemblée Nationale, au Ministère des Affaires Etrangères (MAE), au Président de la République, et à une cible laissée au choix des groupes locaux)
Rien n’est dit sur le fait que le mur tellement décrié est un rempart antiterroriste, ni sur l’enseignement de la haine antijuive diffusée sur les chaines de télévisions et les écoles palestiniennes.
 
Dans l’encadré –premières impressions- de l’article de 17/7/08 Sophie 24 ans de Paris cite la ville de Ramleh qu’elle présente comme « ville mixte d’Israel » composée d’arabes et de musulmans !!! Or cette ville , est située en territoire Israelien, près de Lod (Aéroport Ben Gourion) elle est aussi habitée par des juifs israéliens, et on ne comprend pas la différence faite là entre ‘arabes et musulmans’.
Nos correspondants ont aussi été choqués de lire les encadrés « COTE PALESTINIEN »d’une part » et « COTE JUIF »de l’autre. !!!Lapsus révélateur…
Leila Shahid n’a plus rien à prouver sur son combat anti israélien, c’est son rôle en sa qualité de déléguée de l’autorité palestinienne, quant à Union Juive Française pour la Paix, elle ne représente qu’elle-même et n’a aucun mandat des juifs de France pour la représenter. Son combat inconditionnel pour la cause palestinienne est légendaire, de même que son combat contre Israël.C’est cette même association qui a organisé des manifestations contre la presence de portraits au Parc de Bercy des otages israeliens(dont deux rendus dans des cercueils en echange de prisonniers assassins). Elle n,’a jamais condamné aucun attentat antiisraelien et soutient le Hamas à Gaza.Son site est aussi éloquent.
Dans l’article paru le 28/7/08 dans l’édition 93, votre journaliste fait dire à la prenommée Nassima  de façon subtile,la realité qu’lle a trouvé, mais en même temps met en évidence  le fait que « CE SNIPER ISRAELIEN ME SUIVANT AVEC SON FUSIL DES QUE JE FAISAIS UN PAS »
Monsieur le Rédacteur en Chef , nous savons que c’est ce type de reportage , plutôt orienté, et partisan qui depuis l’an 2000 a été à l’origine de l’incitation à la haine d’Israel ,poussant à l’acte antijuif.
En ce sens , nous considérons que la publicité donnée à ces actions dirigées surtout contre Israel, par des organsations engagées au profit d’une seule et même cause,est dangereuse .Non contente d’abuser du vocable de la paix,-PAIX COMME PALESTINE-comme le galvaudent l’UJFP et Generation Palestine, elle occulte le terrorisme qui caractérise ce conflit, et les raisons pour lesquelles ce pays prend des dispositions sécuritaires.
Nous vous demandons de bien vouloir attirer l’attention de votre reporter sur la nécessité d’être plus proche de la vérité,et de veiller à ne pas attiser les haines et les tensions dont les juifs sont victimes sur notre sol.
Nous avions combattu en son temps ce type de littérature que l’on trouvait notamment dans les journaux municipaux des villes communistes engagées pour la  Palestine. Les responsables communistes  ont entendu nos remarques. Il serait regrettable que LE PARISIEN qui ne manque d’informer l’opinion  sur les actes antisémites commis sur notre sol, devienne le relai de cette propagande palestinienne subtile, mais dangereusement efficace.
Je vous remercie de l’intérêt que vous porterez à ce courrier, et ne manquerai pas de communiquer votre réponse à nos requérants.
Je vous prie de croire Monsieur le Rédacteur en Chef à l’assurance de ma parfaite considération.
 
 
Mr Sammy GHOZLAN
 
 
 

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007