Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
14/06/2017

Le BNVCA condamne l'attitude indigne d'un maire adjoint de Fontenay sous Bois qui a fustigé la participation du chanteur Ami à la Fête de la Madelon. Le BNVCA demande au Maire et au Préfet du 94 de prendre des mesures appropriées à son encontre
Le BNVCA requis par de très nombreux correspondants indignés par l'attitude d'un élu de Fontenay sous Bois (94) condamne le parti pris discriminatoire du maire adjoint chargé de la Politique de la ville et de la réussite éducative à Fontenay-sous-Bois, Nassim Lachelache, qui, abusant de son mandat a fustigé la participation du chanteur franco-israélien Amir Haddad à la "fête de la Madelon" le 9 juin 2017, et tenté de l'empêcher. L'élu en question se retranche derrière des associations réputées hostiles à l'Etat juif pour des motifs fallacieux et mensongers, comme Fontenay Citoyen, Association France Palestine Solidarité, la Ligue des Droits de l'Homme et le Mouvement de la Jeunesse communiste dont il se fait le porte parole en réclamant l'annulation du concert. Le BNVCA souligne que dans cette ville de Fontenay-sous-Bois vit encore de façon harmonieuse depuis de très nombreuses années une importante communauté juive qui y a même développé des écoles et des jardins d'enfants. Parce que les propos de l'élu Nassim Lachelache risquent de compromettre ce vivre ensemble, le BNVCA demande à Monsieur Jean Philippe Gautrais, maire de Fontenay-sous-Bois de se démarquer de cet adjoint partisan qui fait passer ses états d'âme avant les intérêts des citoyens de sa commune. Le BNVCA demande également au préfet du Val de Marne (94) de rappeler à Lachelache le rôle d'un élu de la République française, lui exprimer des observations officielles qui s'imposent, ainsi que des remontrances et une mise en garde en raison de ses déclarations et de ses positions qui sont de nature à inciter à cette haine d’Israël qui pousse à l'acte anti juif. Le BNVCA rappelle qu'il a déjà fait condamner par les tribunaux de l'hexagone, plusieurs activistes appelant au boycott d’Israël. Le BNVCA est heureux de constater que malgré les pressions exercées, le concert du chanteur s'est déroulé vendredi soir sans incident, et a rassemblé de nombreux participants.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007