Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
24/05/2017

Maître Buchinger, conseil du BNVCA, a organisé une conférence de Presse destinée à informer les médias sur le dramatique assassinat de Mme Halimi Sarah
Le 22 mai 2017 à 11h, s'est tenu un point presse qui s'est entretenu sur l'affaire de l'assassinat de Madame Sarah Halimi née Attal, battue, torturée et défenestrée par son voisin, musulman africain, qui criait ALLAH OUAKBAR et récitait des incantations ainsi que des versets du Coran pendant qu'il accomplissait son crime odieux. Cette réunion était organisée par Maître Alex Buchinger, chargé de représenter les parties civiles, constituées par la famille de la victime, et par le BNVCA dont la mission essentielle est d'identifier et combattre les actes antisémites et de terrorisme. La préoccupation principale du BNVCA qui relaie celle exprimée par la base communautaire juive de France et de l'étranger, bouleversée et traumatisée, soulève plusieurs questions, notamment: 1) Sur les raisons pour lesquelles la presse n'a pas parlé de ce meurtre insupportable. 2) Sur les raisons pour lesquelles le caractère antisémite de cette agression n'a pas été retenu par les magistrats. 3) Sur les raisons pour lesquelles les policiers présents ne sont pas intervenus alors qu'ils étaient sur place pendant l'assassinat, et appelés pour secourir une personne en grand danger de mort, alors qu'ils se trouvaient de surcroît en situation de légitime défense. 4) Sur les raisons pour lesquelles l'auteur a immédiatement été considéré comme malade mental. Pour le BNVCA la carence des policiers présents devra faire l'objet d'une enquête approfondie de l'IGPN et sanctionnée le cas échéant. Le BNVCA tâchera d'apporter la preuve que l'auteur a toujours été sain de corps et d'esprit même au moment du lynchage de madame Halimi, comme il l'a été durant toute la journée qu'il a consacré à fréquenter sa mosquée. Le but de cette convocation étant de donner à cette dramatique affaire l'écho public et médiatique qu'elle mérite, le BNVCA est satisfait que plusieurs reporters et journalistes de la presse nationale ayant répondu à l'invitation du président du BNVCA se sont engagés à informer l'opinion au moyen de leur média respectif. Le BNVCA reste très attentif et s'emploie à faire admettre que ce crime soit rapidement considéré à la fois non seulement comme crime antisémite, mais aussi comme un attentat terroriste islamiste, notamment en raison du mode opératoire et des références au Coran invoquées par le meurtrier, confirmées par les témoins.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007