Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
15/09/2016

Le BNVCA demande au Préfet d'intervenir auprès du Maire d'Aubervilliers pour qu'il retire de l'ordre du jour de son conseil l'hommage dangereux et indécent que les élus de cette commune voudraient rendre au terroriste palestinien Barghouti ,en infrac
Le BNVCA est alerté par un grand nombre de requérants scandalisés par la décision du Maire d'Aubervilliers de remettre à l'ordre du jour de son conseil municipal du 16/9/16,un hommage destiné à Marwan Barghouti un terroriste au motif qu'il est palestinien. Le BNVCA rappelle qu'en décembre 2015 il avait attaqué avec succès devant le Tribunal administratif de Montreuil la délibération du conseil municipal d'Aubervilliers Le juge avait décidé d'annuler la délibération inique en question qui envisageait ,d'élever le terroriste Marwan Barghouti au rang de citoyen d'honneur.. 'Cette décision du Tribunal administratif de Montreuil a été confirmée par la Cour d'Appel de Versailles. Le BNVCA considère qu'une telle démarche des élus qui détiennent une parcelle de pouvoir est dangereuse notamment au regard du contexte actuel où chaque jour des jeunes français, islamisés s'inspirent du terrorisme proche oriental et palestinien notamment pour commettre leurs crimes sur notre sol, et assassiner comme l'a fait Barghouti, des femmes, des enfants, des vieillards, des prêtres. Le BNVCA vient de saisir le Préfet de Bobigny pour lui demander d'intervenir auprès du Conseil Municipal d'Aubervilliers, afin q'u'il cesse de désobéir à la loi,cesse de commette des infractions prévues et réprimées par la loi , cesse de provoquer à la haine d'Israel qui pousse à l'acte antijuif.. Le BNVCA demande au Préfet de Seine Saint Denis et au Ministre de l'Intérieur d'enjoindre au Maire d'Aubervilliers, de retirer cet objet de l'ordre du jour du Conseil municipal de ce 15/9/16,et de lui exprimer les remontrances et les observations sévères qui s'imposent . Le BNVCA considère que les élus en général et ceux d'Aubervilliers en particulier doivent montrer l'exemple,et cesser d'abuser de leur rôle pour inciter à la désobéissance civile .

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007