Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
06/07/2016

Le BNVCA dénonce et condamne la décision discriminatoire de la Ville de Bondy et de son maire qui en parfaite illégalité décident de boycotter Israel. Le BNVCA dépose plainte et saisit le Préfet de Bobigny 93
Le BNVCA et ses correspondants sont indignés de la décision du Conseil Municipal de Bondy de boycotter les produits en provenance d'Israel Bien que vague dans sa formulation sournoise, « Colonies israéliennes », cette résolution constitue une violation grossière de la loi pénale qui interdit le boycott en ses articles 225-1 et 225 -2 avec cette circonstance aggravante que ce délit est commis par le Premier Magistrat de la Commune et son conseil municipal . Le BNVCA se réjouit par ailleurs du retrait pur et simple , par l'Assemblée nationale, de l'amendement déposé par un autre élu de gauche, l'inassouvi député PS des Hauts de Seine Alexis Bachelay, pour tenter de légaliser le boycott de l'Etat juif . Se référant aux condamnations infligées au Maire de Seclin,Jean Claude Willem, pour les mêmes motifs, et incitation à la discrimination ,le BNVCA a déposé plainte contre le Conseil Municipal de Bondy (93) et son Maire pour violation de la loi pénale . Le BNVCA saisit le Préfet de Seine Saint Denis auquel il demande d'user de son autorité et de son pouvoir, pour engager des poursuites administratives contre le Maire de Bondy. Simultanément le BNVCA a présenté le 29 juin 2016, une requête en annulation de la délibération incriminée, devant le Tribunal administratif de Montreuil aux motifs que la Le Conseil Municipal sous l’impulsion de son Maire, commet non seulement un délit, mais aussi un excès de pouvoir, en s’arrogeant des compétences régaliennes de politique étrangère, réservées exclusivement à l’Etat. Le BNVCA rappelle que suite à ses actions en justice,le Tribunal administratif de Montreuil, a annulé les délibérations des villes d'Aubervilliers et de Bagnolet qui élevaient respectivement au rang de citoyens d’Honneur les terroristes Marwan Barghouti et Georges Ibrahim Abdallah,au motif qu'ils sont palestiniens.Toujours suite à la plainte du BNVCA le Tribunal administratif de Cergy Pontoise a annulé la délibération du Conseil municipal de Bezons qui avait élevé au rang de citoyen d’honneur Madjdi Irhima Al Rimawi, l’assassin du Ministre israélien Rehavam Zeevi Fort de ces résultats le BNVCA maintient sa vigilance, et continuera à poursuivre tout élu animé d'un palestinisme exacerbé,et qui ,détenant une parcelle de pouvoir, en abuse pour faire l'apologie du terrorisme appelle au boycott, ,incite à cette haine d'Israel qui pousse à l'acte antijuif.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007