Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
15/05/2016

Le BNVCA dépose plainte des chefs "d'apologie du terrorisme et incitation à la haine"contre l'auteur du documentaire révisionniste"MUNICH PALESTINIAN STORY"retenu pour le Festival de Cannes.Le BNVCA a demandé le retrait du film programmé le 16/5/16
Contrairement à ce que plusieurs sites en ligne avaient annoncé ,les organisateurs du Festival de Cannes n'auraient pas déprogrammé le film "Munich Palestinian Story" .Ce film documentaire qui devrait être projeté le 16 mai 2016 dans le cadre du marché du film du festival de Cannes, réécrit l’histoire du sanglant attentat antisémite commis le 5 septembre 1972 lors des Jeux olympiques de Munich. A la demande du Président Sammy Ghozlan, le conseil du BNVCA Maitre Marc Bensimhon avait saisi par écrit, le Premier Ministre Manuel Valls ,la Ministre de la Culture Madame Audrey Azoulay,et le Président du Festival de Cannes Monsieur Pierre Lescure, pour leur demander d'intervenir instamment afin de retirer du Festival de Cannes,ce film inepte, indécent,révisionniste et provocateur. Le BNVCA ne comprend pas que l'organisation d'un aussi prestigieux Festival ait pu,sélectionner ce prétendu documentaire qui falsifie la vérité et fait l'apologie du terrorisme. Quelle que soit la décision des organisateurs du Festival,le BNVCA précise avoir déjà déposé plainte le 9 mai 2016 pour apologie du terrorisme et provocation à la haine raciale contre le réalisateur du film documentaire « MUNICH : A PALESTINIAN STORY ».et tous ceux que l'enquête aura révélés . Le BNVCA rappelle que lors de cet attentat 11 athlètes israéliens ont été lâchement abattus parce que nés juifs. Le réalisateur, Monsieur Nasri Hajjaj, cherche aujourd’hui à réécrire l’histoire et donne dans son documentaire une version négationniste de cette hécatombe . Il qualifie ce massacre de simple « incident international »Il appelle "combattants de la liberté" les lâches terroristes assassins qui ont abattu des athlètes juifs non armés, sans défense. Il tente de démontrer que "l’opération" aurait pris fin lorsque la Police allemande a ouvert le feu « tuant 5 des Palestiniens et les 11 Israéliens ». Cette version a pour objet d’enlever son caractère terroriste à ce massacre antisémite, ce que les juifs de France , déjà durement éprouvés, ne peuvent accepter. L'auteur fait l’apologie du terrorisme ,incite à la haine contre les juifs, cherche à transformer le terrorisme en une bonne action, et à faire passer le terroriste sanguinaire pour un bienfaiteur.au motif qu'il serait palestinien. En ces temps où des jeunes français sont endoctrinés et encouragés à devenir des assassins,à se tuer pour tuer nos compatriotes, ce film doit être effacé définitivement de toute filmographie . Le BNVCA est convaincu que la Justice le suivra

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007