Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
14/04/2016

Le BNVCA demande au Préfet des Hauts de Seine et au Ministre de l'Intérieur d'empêcher la réunion organisée par la Ville de Gennevilliers le 18 avril 2016 en soutien aux "prisonniers politiques palestiniens,"auteurs d'actes terrortistes
Le BNVCA vient d'être alerté par des internautes, ainsi que par des administrés des Hauts de Seine en général et de Gennevilliers en particulier, scandalisés,effrayés par l'initiative du Maire de cette commune, et de son conseil municipal , qui organisent un débat public le 18 avril 2016 sur "les prisonniers politiques palestiniens" Cette initiative,malheureuse, et surtout dangereuse, est perçue comme une provocation discriminatoire, notamment du fait que les organisateurs tentent de faire passer des terroristes pour de simples détenus politiques. alros que la majorité d'entre eux, et notament le sieur Barghouti, ont commis des attentats, et tué des civils. Le BNVCA et ses mandants s'interrogent sur les intentions et l'irresponsabilité manifeste de ces élus qui ,détenant une parcelle de pouvoir, abusent de leur fonction pour inciter à la détestation de l'Etat juif , sachant qu'elle pousse à l'acte criminel antijuif, depuis 16 ans . Le BNVCA rappelle,avoir engagé avec succès des poursuites administratives et pénales contre les municipalités qui ont tenté d'élever des terroristes,au rang de citoyen d'honneur. La France ,comme la Belgique,luttent de façon ardue contre ce fléau semblable en tous en points à celui qui atteint les civils israéliens,victimes des terroristes islamo palestiniens ,contrairement à ce que prétendent certains élus de gauche et d'extrême gauche aveuglés par un palestinisme exacerbé.. Le BNVCA dermande au Préfet des Hauts de Seine, et au Ministre de l'Intérieur d'empêcher la tenue de ce débat qui constitue le délit d'apologie du terrorisme, et leur adresser les mises en garde quii s'imposent .

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007