Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
06/02/2008

Le BNVCA dénonce et condamne le comportement d'un groupe d'individus supposé composé de policiers en civil ,qui,se réclamant du White Power,surgit dans un pub d'Amiens fait le salut nazi,profere des injures et menaces racistes et antijuives.
  
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME
8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY
 
Le Président
Sammy GHOZLAN
0609677005
 
Drancy le -6/2/08
 
COMMUNIQUE
 
Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme vient d’être alerté par les témoins et victimes d’un évènement raciste et antisémite grave notamment en raison de la personnalité présumée de auteurs .
Selon Mr A.R..enseignant, alors qu’il se trouvait dans un pub « LE GOODNESS »sis 15 rue Fontaine à AMIENS –Somme- en compagnie de plusieurs de ses collègues ,dans la nuit du 1er au 2/2/08,  cinq  individus ont fait irruption dans le bar aux cris de « SIEG HAIL »Il ajoute qu’ils trinquaient en criant « MORT AUX JUIFS » « IL FAUT OUVRIR LES CHAMBRES A GAZ » et faisaient à plusieurs reprises le salut hitlérien.
Ces faits son confirmés par le gérant de l’établissement M. T.M.. qui ,choqué, terrorisé et inquiet pour lui, sa famille et son débit de boissons, a décidé d’aviser son avocat , notre BNVCA et de déposer plainte auprès du Procureur de la République contre ces individus qui se recommandent du « WHITE POWER ».
Dans son témoignage qu’il nous a adressé, le débitant de boissons ajoute que dans un premier temps il a tenté de dédramatiser  la situation car il reconnaissait au moins deux des individus comme étant des policiers de la B .A .C de jour et de la B.R.B .
Compte tenu de la nature des faits, le BNVCA a aussitôt avisé le Cabinet de la Ministre de l’Intérieur  et le Préfet de la Somme auxquels il a communiqué les numéros des immatriculations des véhicules des individus ,que lui a fournis  le gérant  .
Nous demandons à ces autorités de faire vérifier tous ces faits et prendre les mesures disciplinaires,  administratives et pénales à l’encontre de ces fonctionnaires et de leurs complices .Les sanctions devront être sévères ,exemplaires pour être dissuasives.
      

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007