Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
09/01/2016

Le BNVCA partenaire du CRIF de la cérémonie en hommage aux victimes des attentats de janvier 2015 salue le discours fort et encourageant du premier Ministre dénonçant le boycott et la détestation d'Israel.Le BNVCA demande la dissolution des organisat
Partenaire du rassemblement organisé par le CRIF ce samedi 9 janvier 2016 devant l'Hypercacher en hommage aux victimes des attentats terroristes islamo djihadistes de janvier 2015, au cours desquels des journalistes français,des policiers français, des soldats français, des juifs français ont été tués.le BNVCA salue tout particulièrement le discours très fort et très encourageant prononcé par le Premier Ministre Manuel Valls ,condamnant les crimes antijuifs et antifrançais, et dénonçant le boycott d'israel et la détestation de l'Etat juif. Le BNVCA rappelle avoir saisi les services du premier Ministre et du Ministre de l'Intérieur pour que des mesures sévères soient prises à l'encontre des organisations qui ont appelé illégalement au boycot d'Israel, en manifestant Place de l'Opéra à Paris le 8/1/16, et en investisant l'enceinte de pour tenter d'empêcher que la troupe de danse israélienne Batsheva s'y produire. Le BNVCA s'étonne que cette manifestation ait pu être autorisée, encadrée, ni interdite ni dispersée, notamment en période d'Etat d'Urgence. Le Boycott est un délit prévu et réprimé par ,nos lois De la même manière qu'il serait inconcevable que des mouvement incitent à commettre le délit de vol ou le viol ,nous considérons inadmissible que le délit de boycott puisse déroger à la loi, au motif qu'il est commis par des activistes anti israéliens pour un prétendu soutien aux "enfants palestiniens". Le BNVCA vient d'être informé que les organisations mises en cause ont récidivé , toujours Place de l'Opéra ,ce samedi 9 janvier 2016, toujours autorisées, en même temps que le Premier Ministre présent à la cérémonie comémorative, de l'Hypercacher,dénonçait les faits de la veille Place de l'Opéra. Le BNVCA demande au Premier Ministre de mettre ses paroles en accord avec des actes forts .Le BNVCA demande au Ministre de l'Intérieur de prescrire à tous les prefets de ne plus autorisér ces manifestations, Le BNVCA réclame la dissolution des organisations qui incitent à la haine la violence la discrimination et au boyctott d'israel.tant sur leurs sites internets que lors de leurs réunions dans les universités, sur la voie publique, dans les salles d'audience ou sur le parvis des tribunaux qui jugent des délinquants prévenus de boycott . Le BNVCA demande que ces mouvements ne bénéficient plus d'aucune dérogation , ni d'aucune tolérance.Le BNVCA maintient que c'est l

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007