Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
11/11/2015

Le BNVCA salue l'action de la Police de Perpignan (66) qui le 7/11/15 a interpellé en flagrant délit et gardé à vue une activiste de BDS qui appelait illégalement au boycott d'Israel devant le Carrefour de Chateau Roussillon/
Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme salue avec une satisfaction non dissimulée,l'action de la Police de Perpignan, qui le 7 npvembre 2015 a interpellé en flagrant délit, une activiste adepte du mouvement illégal BDS Celle ci a été interpellée et placée en garde à vue lors d'une manifestation pro-palestinienne pour le boycott d'Israël, samedi, 7/11/15, devant le Carrefour de Château-Roussillon à Perpignan. Le BNVCA rappelle que l'appel à boycotter des produits israéliens est illégal en France , prévu et réprimé par nos lois( article 225 DU CODE PENAL ). Il est totalement prohibé. Le BNVCA qui se bat depuis plusieurs années pour que la loi soit appliquée et que les délinquants soient interpellés en flagrant délit ,savoure le résultat positif de son combat juridique .Le BNVCA considère qu'il s'agit d'une victoire à la fois , de la justice,de la vérité, de la démocratie,et des valeurs de la République . Depuis 2009 le BNVCA n'a céssé de poursuivre en justice tous les commandos qui se rendaient coupables de cette infraction. Le BNVCA justifie son combat par le fait que ces opérations incitaient à la violence,à la discrimination ,et à cette haine d'Israel qui pousse à l'acte antijuif . Après le Défenseur des Droits,puis le Conseil Constitutionnel qui a confirmé la "constitutionnalité "de cette loi ,le 12 avril 2013,c'est la Cour de Cassation qui depuis le 20 octobre 2015, a rejoint les arguments du BNVCA et a décidé que ce simple appel au "boycott des produits israéliens constitue le délit de "provocation à la haine, la violence,envers une personne ou un groupe de personnes,en raison de leur appartenance à leur origine, leur appartennance à une ethnie,une nation,une race ou une religion déterminée " Désormais, la Cour de Cassation a dit la loi qui s'impose à tous. Le BNVCA salue également la décision du Préfet de l'Hérault qui a interdit la manifestation illégale de boycott, prévue le 31 octobre par BDS 34 .à Montpellier . Le BNVCA souligne que tous ces rassemblements procèdent d'une propagande mensongère et haineuse antiisraélienne, source de l'antisémitisme contemporain, que les plus hautes autorités de l'Etat ont confirmé en déclarant que "L'antisionisme c'est l'antisémitisme" Vaincre l'antisémitisme, c'est lutter d'abord ,sans relâche contre l'antisionisme , C'est aussi l'action constante du BNVCA déterminé à user de l'arsenal jurudique mis à sa disposition pour défendre le droit et les principes de la loi. Le BNVCA a demandé au Ministre de l'Intérieur de dissoudre les associations et interdire les sites qui appellent au Boycott et enfreignent LA LOI

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007