Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
08/11/2015

d: Le BNVCA requis par de nombreux correspondants indignés par l'organisation d'un débat de propagande antisraelienne à la Salle des Fêtes de la Mairie de Paris 14 eme, demande l'annulation de cette réunion à risque prévue le 10/11/15
Le BNVCA est requis par de nombreux franciliens, et parisiens, scandalisés par l'organisation illégale d'une réunion publique hostile à Israel le mardi 10 novembre de 19 h à 22h15, en Mairie du 14 eme art de Paris,sur le thème LE DESASTRE ECOLOGIQUE DE L' OCCUPATION ISRAELIENNE EN PALESTINE ET LA QUESTION DE L' EAU . Comme ses correspondants le BNVCA considère qu'un telle réunion , organisée à la Mairie Parisienne, par l'Association France Palestine Solidarité, avec l'aide de EELV et la section de la Ligue des Drois de l'Homme de l'arrondissement, se présente comme une accusation contre l'Etat juif, et qui, bien qu'infondée et mensongère, va se transformer en tribunal inquisiteur . Le BNVCA rappelle que les tribunaux adminstratifs ont déjà déclaré que l'AFPS est une association dont le but n'est pas caricatif, mais politique, et qu'à ce titre, elle ne peut et ne doit bénéficier d'aucune subvention , ni aide publique . L'octroi de la salle municipale rentre dans cette restriction. Le BNVCA rappelle que les plus hautes autorités de l'Etat , ont confirmé que l'antisémitisme trouve sa source dans la propagande incitative à la haine d'israel . Le Premier Ministre l'a déclaré solennelllement à l'Assemblée nationale: L'ANTISIONISME C' EST L 'ANTISEMITISME " Le BNVCA demande à Madame Hidalgo Maire de Paris, ainsi qu'au Préfet de Police de Paris et au Ministre de l'Intérieur, de faire annuler , voire interdire cette réunion à risque,relai d'une propagande indigne et dangereuse pour la sécurité des juifs de France, premières victimes des terroristes investis de la mission de "venger les palestiniens" . . Le BNVCA considère qu'il appartient en premier lieu à Madame Hidalgo Maire de Paris d'intervenir auprès de son adjointe maire du 14 eme, pour lui exprimer ses observations et l'alerter sur l'irresponsabilité d'un tel débat dans l'enceinte de la Mairie de Paris 14 eme, et sous sa protection . Le BNVCA demande à ses conseils de saisir le Tribunal administratif .

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007