Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
21/08/2015

Le BNVCA salue les forces de l'odre qui ont protégé Tel Aviv Plage,et salue également Laurent Joffrin qui dans Libération demasque BDS et ses intentions nuisibles réelles. Le BNVCA demande au Ministre de l'Intérieur demande la dissolution des organis
8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0177384944 Le Président Drancy le 21/8/15 Sammy GHOZLAN Le BNVCA salue l'article de Mr Laurent Joffrin paru dans le quotidien LIBERATION le 14/8/15 intitulé LES DESSOUS D" UN BOYCOTT" (http://www.liberation.fr/monde/2015/08/14/bds-dessous-d-un-boycott_136364) dans lequel il a démasqué le mouvement BDS et son leader antisioniste Omar Barghouti après les menaces qu'il a fait peser avec d'autres associations activistes subordonnées, sur la journée TEL AVIV PLAGE le 13/8/15 Le BNVCA salue également les forces de l'ordre qui ont du protéger là encore les citoyens juifs des exactions promises par les antisionistes antijuifs. Le B N V C A est indigné par la démonstration de haines et de désinformations auxquelles se sont livrées les Organisations BDS et EURO PALESTINE, le 13 aout 2015,tentant de saboter sous des prétextes futiles et mensongers la manifestation culturelle et festive qui s’est tenue à l’initiative de la Mairie de Paris avec la ville de Tel Aviv « Tel Aviv sur Seine » sur une portion de PARIS PLAGE le même jour. La manifestation soutenue par de puissants hauts parleurs de ces associations guidées par un « palestinisme » morbide ne pouvait être spontanée mais a probablement été préparée de longue date, leurs nombreux panneaux et leurs banderolles en témoignent. Alors nombreux s'interrogent sur ces actions hostiles annocées et accomplies .. Soit la manifestation Gaza Plage était autorisée et alors pourquoi l’avoir autorisée tout près de Tel Aviv Plage, et le même jour, sachant qu’elle était destinée à anéantir le caractère festif de Tel Aviv sur Seine; soit cette manifestation était spontanée,sauvage, sans autorisation préfectorale et, dans ce cas, il convenait de disperser ses participants plutôt que de les encadrer. Ces activistes se sont rendus coupables d’appel à la haine raciale, d’antisionisme; (source de l'antisémitisme contemporain), et de discrimination économique d’un Etat reconnu par l’ONU ainsi que de troubles à l’ordre public.Ils feignent d’oublier que le boycott relève de la souveraineté des Etats, qu’il n’existe aucun droit transnational qui autorise le boycott de produits étrangers, ou d'un état étranger, par des particuliers, Tel Aviv Plage qui se voulait un évènement pacifique, sans aucune portée politique entre deux villes qui défendent les mêmes valeurs de fraternité et de liberté a glissé comme à chaque fois vers l' antisionisme antisémite orchestré par des organisations dites propalestiniennes (BDS Europalestine etc). Le journal PALESTINE SUR SEINE; reprenant les poncifs antijuifs nazis a publié et diffusé des images notoirement antisémites visant l'état juif, La représentation photographique d’un rat effrayant griffu aux dents pointues, aux yeux injectés de sang,est accompagnée de la légende ;ISRAEL EST LE RAT DE L HUMANITE Le B N V CA a chargé son avocat Maitre Charles BACCOUCHE de demader au Ministre de l'Intérieur de faire procéder à la dissolution des organisations subversives et de déposer plainte entre les mains de Monsieur le Procureur de la République de Paris aux fins de lancer les poursuites de nature à faire peser la rigueur de la loi sur les fauteurs de troubles graves.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007