Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
11/06/2015

Le BNVCA requis par des administrés de Nancy opposés à l'appel à boycott prévu devant Carrefour le 13/6/75 à l'initiative d'ativistes adeptes de BDS Le BNVCA dépose une requête au Tribunal Administratif de Nancy
Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémite 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Drancy le 11/6/2015 Sammy GHOZLAN 0609677005///0177384944 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme est encore requis par plusieurs administrés de la ville de Nancy indignés par les actions de boycott d'israel prévues le 13 juin 2015 devant les magasins Carrefour. Dans le cadre de la campagne illicite organisée par le mouvement BDS, le collectif pour le Palestine de Nancy déclare poursuivre ses actions demandant que Carrefour ne vende plus dans ses magasins de produits en provenance d'Israel . Le BNVCA souligne que ces opérations sont illégales. Elles constituent le délit d'appel à boycott et à la discrimination prévu et puni par nos lois. Le Président de la République, le Premier Ministre l'ont fortement et officiellement déclaré, "LA FRANCE EST OPPOSEE AU BOYCOTT D' ISRAEL" Puisque tel est le cas ,le BNVCA estime que tout appel au boycott doit être poursuivi et réprimé d'initiative par la justice. Or le BNVCA constate que trop de rassemblements illicites de ce genre sont organisés impunément et souvent dans plusieurs villes de France. Le BNVCA considère qu'aucune tolérance doit être accordée à ces manifestations faussement non violentes,qui en incitant à la haine de l'Etat juif poussent à l'acte violent et mortel de juifs. Le BNVCA demande instamment au Préfet et au Procureur de la République du département d'interdire cette manifestation, et de traiter ce délit comme n'importe quel autre délit commis en flagrance , de surcroît annoncé sur les sites de plusieurs associations adeptes de BDS . . Le BNVCA considère que les activistes de BDS qui manifesteront devront être considérés comme des délinquants . Il appartiendra à la police de les arrêter en flagrant délit, et à la justice de les sanctionner conformément aux peines prévues par l'article 225 du Code pénal. Le BNVCA demande au Ministre de l'Intérieur de donner des instructions précises aux préfets de tous les départements pour qu'ils n'autorisent aucune manifestation d''appel au boycott, et répriment les rassemblements sauvages des activistes de BDS. Le BNVCA a recommandé à son conseil de déposer ce jour une requête au Tribunal administratif .

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007