Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
08/06/2015

Le BNVCA demande au Maire de Toulouse, au Préfet de Haute Garonne et au Procureur de la République de faire annuler et interdire une réunion à risque prévue le 9juin salle Barcelone,incitative à la haine d'Israel,et de nature à attiser les cicatrices
Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Drancy le 8 juin 2015 Sammy GHOZLAN 0609677005///0177384944 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme reçoit un grand nombre de protestations émanant d'administrés de Toulouse, agacés , irrités voire indignés par le maintien d'une réunion à risque organisée par des associations connue pour leur activisme anti israelien, militants du boycott illégal de l'Etat juif. Cette réunion est prévue le 9 juin dans la salle municipale "Barcelone" L'UJFP (Union Juive Française pour la Paix) revendique son antisionisme viscéral et son adhésion totale au mouvement étranger illégal B D S Le Président de la République, le Premier Ministre, le Ministre de l'intérieur l'ont officiellement déclaré : L'Antisionisme c'est l'antisémitisme" Le Président de la République, le Ministre des Affaires étrangères l'ont affirmé ; " La France est opposée au boycott d'Israel" L'appel au boycott est prévu et puni par nos lois. Art 225 du Code pénal. BDS UJFP et leurs semblables sont les relais de cette propagande qui incite à la haine d'Israel et pousse à l'acte antijuif. Les déclarations des plus hauts magistrats de l'Etat doivent être respectées et appliquées. Nous demandons au Préfet du Département de Haute Garonne,de faire annuler et interdire cette réunion qui enfreint nos lois Nous demandons au Procureur de la République de Toulouse de prescrire à la police d'Interpeller en flagrant délit les organisateurs de cette réunion et les participants . Le BNVCA consulte ses conseils afin d'étudier l'opportunité de poursuivre en justice les activistes de l'UJFP comme ceux de BDS et déposer plainte contre tous ceux qui leur auront fourni les moyens de commettre le délit reproché. La ville de Toulouse et la communauté juive garderont éternellement les cicatrices toujours ouvertes, de l'attentat antijuif commis contre des enfants par le terroriste Merah qui a revendiqué ses meurtres au motif de "venger les enfants palestiniens. Ces blessures ne se refermeront jamais, et cette réunion est de nature à les attiser.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007