Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
21/05/2015

Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme est informé par de nombreux administrés de Marseille et des environs choqués par la présence de la palestinienne madame Leila Shahid, invitée la table ronde organisée organisée le 29 avril
8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Drancy le 21 MAI 2015 Sammy GHOZLAN 0177384944 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme est informé par de nombreux administrés de Marseille et des environs choqués par la présence de la palestinienne madame Leila Shahid, invitée la table ronde organisée organisée le 29 avril par le MuCEM et la Villa Méditerranée (centre international pour le dialogue et les échanges en Méditerranée ,et dont les propos ont laissé un goût amer à cette manifestation. Alors que cette rencontre et l'exposition sont en principe consacrées à la «géopolitique des Lieux saints en Méditerrannée » Leïla Shahid, aujourd’hui ambassadrice de la Palestine auprès de l’Union Euro- péenne et membre du Conseil international du MuCEM a abusé de la tribune qui lui était offerte pour introduire la dimension politique qui était hors sujet, et pour accuser l'Etat juif en déclarant que «Jérusalem est une ville occupée depuis 48 ans ». Le BNVCA déplore la décision des organisateurs de cette exposition d'inviter une personnalité politique engagée, dans un dialogue qui se veut ecuménique, de partage. Pour le BNVCA qui exprime les réclamations indignées de ses correspondants, la présence de Leila Shahid va à l'encontre des objectifs du MuCEM , pour qui l'amitié interreligieuse doit primer sur les tensions intercommunautaires. Le BNVCA rappelle que Jérusalem est la capitale une et indivisible de l'Etat juif. Elle a subi de nombreuses occupations étrangères, après l'exode des juifs , provoqué , il y a 2000 ans par la destruction du temple de Jérusalem érigé par le roi Salomon. Toute solution de paix, émanant tant de la France que des autres états européens qui imposerait la division de cette ville sera perçue comme un acte hostile très grave,pire même que l'antisémitisme qu'ont subi et subissent encore les juifs .

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007