Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
17/04/2015

Le BNVCA salue la volonté du chef du Gouvernement Mr VALLS de lutter efficacement contre le racisme et l'antisémitisme. Le BNVCA est disposé à apporter son concours aux institutions nationales concernées (education,justice,intérieur).
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L'ANTISEMITISME 8 boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Sammy Ghozlan 0609677005 Drancy le 17/4/2015 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme salue la volonté du chef du gouvernement français, le premier ministre Manuel VALLS de lutter efficacement contre le racisme et l'antisémitisme soutenant la déclaration de Mr Hollande Président de la République qui a fait de ce combat antiraciste "une cause nationale" Le BNVCA est satisfait du plan présente ce vendredi 17 avril 2015 et qui comprend 40 mesures articulées autour de la justice,d'Internet et de l'éducation. Le BNVCA est d'autant plus satisfait qu'il avait à plusieurs reprises réclamé que les paroles et actes antisémites ou racistes ne relèvent "plus du droit de la presse mais du droit pénal avec des peines adaptées" de plus le caractère aggravant de ces délits sera désormais inscrit dans le droit pénal . Ces dispositions avaient fait l'objet du colloque organisé par le BNVCA à l'Assemblée nationale le 18/2/2013 .Le Premier ministre a ainsi validé cette décision. Le BNVCA qui poursuit systématiquement en justice tous les auteurs et complices d'actes antisémites, et soutient les victimes,demande que les institutions police justice éducation engagent aussi ,d'initiative, l'action publique lorsque les faits de nature antisémite et raciste se produisent. Le BNVCA tient à souligner que s'il existe des actes islamophobes, ils ne sont en aucun cas commis par des membres de la communauté juive, alors que les actes antijuifs sont en majorité commis par des individus appartenant à ces communautés visées par le racisme. C'est la raison pour laquelle le BNVCA suggère que l'antisémitisme soit distingué du racisme généralisé. Le BNVCA rappelle qu'il a déjà ouvert en son sein un observatoire du cyber-antisémitisme et poursuit en justice les internautes antijuifs . Le BNVCA qui coopère déjà avec les différents cabinets ministériels concernés (éducation nationale,interieur,justice ) est disposé à apporter son concours et sa connaissance du terrain , au Préfet Gilles CLAVREUL nommé délégué interministériel ainsi qu'aux organismes créés par le gouvernement pour lutter contre ce fléau qui empoisonne notre société.

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007